EN DIRECT 2747 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Alienware M11X-R2, le netbook Gamer Ultime

Article
Miam et aie en même temps
Rédigé par
Publié le 19 Juillet 2010
Page: 2/8



Une fois les quelques premières minutes d'émotions passées, il faut sortir le M11X de sa housse afin de le découvrir. Il mesure 285.7 x 233.3 x 32.7 mm et se montre donc plus imposant que la plupart des netbooks en 11.6 pouces. Son poids est de 1.99 kgs, là aussi c'est plus lourd que la moyenne, mais cela reste très supportable et surtout transportable, d'autant plus quand on sait ce qui se cache dedans.





Bon, c'est indéniable, nous sommes bien face à un produit Alienware comme nous les aimons tant. Même si les ouïes, si caractéristiques de la marque, ne sont plus aussi marquées qu'avant, on retrouve quand même un capot supérieur travaillé affublé de la si célèbre tâte d'Alien, dont les yeux s'illumineront de blanc lorsque la machine sera en marche. Le capot supérieur a le droit à une finition soft touch, c'est donc tout doux sous les doigts, mais aussi relativement salissant. L'avant de la machine est agressif, et dans le plus pur style des M15X et M17X, avec des formes anguleuses et des ouvertures sur les cotés, qui s'illumineront également. Un renfoncement est présent au centre, et il permettra d'y passer le pouce pour faire pivoter la dalle vers l'arrière.



Sur les côtés du M11X, la finition Soft Touch est également présente, et on retrouve toute la connectique de la machine. Sur le coté gauche, on compte : un Firewire 400, un lecteur de cartes 3 en 1, en emplacement carte SIM (optionnel), l'Ethernet 1000, un port USB 2.0 Power, un HDMI et un Display Port.

L'arrière ne présente pas grand chose, sauf une grille d'aération et le DC-IN pour relier le chargeur.

Sur le coté droit, nous avons de nouveau deux USB 2.0 standards, et trois prises audio, deux casques et une micro.

La connectique est donc amplement suffisante pour une machine à ce format, et il est intéressant de voir que le Firewire est toujours de la partie. Par contre, nous aurions apprécié un petit port USB 3.0.





Même sous le M11X c'est beau, avec encore et toujours le revêtement Touch et la petite plaque d'indentification en Aluminium. On note la présence de 4 petits pieds en caoutchouc et d'un indicateur de charge de la batterie prenant la forme de 5 diodes.

Bien sur, une grande trappe est disponible et elle cache tous les composants de la machine comme : Les quatre gigas de DDR3-800 en CL6, les deux enceintes, le SSD de 256 Go Samsung PM800 en MLC et 128 Mo de mémoire cache, la carte Wifi N, une partie du système de refroidissement et la batterie, une 8 cellules 63 watts/heure.

Miam, miam et re miam...

Partagez :