EN DIRECT en ligne connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Clavier Enermax Acrylux : Agrandlux aussi

Article
Bbbbooooooooooo
Rédigé par
Publié le 29 Septembre 2010
Page: 2/4



Le clavier surprend par ses dimensions réduites et surtout par sa finesse. Quand Enermax précise ultraplat, c’est vraiment plat et ultra. De fait, les dimensions confirmeront la finesse du dit Acrylux. Au niveau du poids, il joue dans la catégorie des lourds légers. Il n’est pas très lourd, mais n’est pas franchement léger non plus, ce qui est plutôt bon signe. En effet, les claviers au poids honorable offrent en contrepartie une belle stabilité. Pour le reste, passons à la description de l’objet.



La finition est tout bonnement exceptionnelle. Il n’y a rien qui dépasse ou qui donne la sensation qu’il ne pourrait pas durer dans le temps. L’acrylique a été biseauté sur tout son pourtour, la découpe est nette, il n’y a pas de traces de sciage. Bref, du très bon travail, digne de son statut de haut de gamme.

Il s’agit d’un clavier tout d’acrylique revêtu, une plaque dans laquelle vous allez trouver des touches. Le design est tout à fait épuré, de belles lignes droites. Ici, place n’est pas faite aux lignes torturées, aux courbes sensuelles ou pas. On trouvera quand même quelques rondeurs en dessous. Vu du dessus, c’est donc un beau rectangle noir. Les touches low profil louchent clairement sur le style des touches de portables. Ici, pas de touches destinées à une utilisation multimédia, rien de plus qu’un layout totalement commun, quand on parlait d’épuré, c’est véritablement le cas. Les dites touches classiques portent le marquage des lettrages en blanc dans le coin supérieur gauche. Les touches sont réparties en « modules » surlignés par une bande aluminium insérée sous la découpe de la plaque d'acrylique renforcée. Nous trouvons donc le bloc principal constitué du layout classique. Ensuite en partant sur la droite, les flèches enchâssées elles aussi, et de suite au dessus, les « inser-page up… ». Puis enfin, pour terminer, le pavé numérique. Une ligne comportant les touches de fonctions surmonte le tout, chaque module porte 4 touches, à l’exception de « Echap », esseulé, et « Imprim écran-Arrêt-Pause/Attn », réunies toutes les trois. Cependant, il n’y a pas de sur-lignage aluminium ici. Au bout de cette rangée, les indicateurs d’activation du pavé numérique, du blocage de majuscules et de l’arrêt de défilement attendent sagement la mise en fonction. Chaque module de touches est agrémenté d’un fond rouge-orangé qui ne sera pas du goût de tous. Gardons toujours à l’esprit que la couleur la plus représentée en informatique est le bleu-led-glaciale-qui-fait-beau-et-très-froid. Le rouge ne commence que sa percée, vive le rouge !! Ce rouge est d’autant plus remis en valeur à la connexion du clavier, en effet, dans le coin supérieur droit, s’illuminent le logo et le lettrage « Enermax », ainsi que les indicateurs précédemment cités, c’est de toute beauté !





En dessous du clavier, l’épuration des lignes continue puisque l’on ne trouve…rien. A deux exceptions prêt, en effet, cinq patins caoutchoutés vont participer au maintien du clavier, ensuite, un rectangle, aux bords argentés une nouvelle fois, précise marque, numéro de série…mais aussi et surtout, les prix remportés par le clavier. Ca fait toujours plaisir de se dire qu’on a sous les doigts un winner, et comme chacun sait, the winner says no to…



Il est difficile de parler de côtés puisque l’Acrylux est fin. Il ne s’agit pas franchement de côtés mais de tranches. Il n’y a, une nouvelle fois, pas grand-chose à en dire, si ce n’est en souligner l’extrême finesse. Et ajouter tout de même, qu’on y trouve les ports USB. Au nombre de deux, ils sont situés de chaque côté du demi cylindre qui sert de pieds et rehausse l’ensemble du clavier, lui permettant ainsi d’offrir une inclinaison, relative cependant puisqu’Enermax nous parle d’une inclinaison 0°. A priori, ce n’est pas le cas, vérification faite, une fois le clavier posé, les touches du haut trônent à 25 mm du bureau et celle du bas à 15 mm…Il y a donc une légère inclinaison, non mais ! Revenons aux USB, à la norme 2.0, qui permettent de brancher une clé USB, ou recharger un iPod, par contre, ils sont incapables de lancer un HDD externe 2.5 pouces.





Au niveau de la technique, la liste sera courte, a contrario d’un clavier gamer qui imposerait une liste longue comme un jour sans pain, voire comme un jour sans COD6, ou encore comme une semaine sans le salvateur défoulement des mollets par l’intermédiaire d’une rotation périodique d’un pédalier. Vous reconnaîtrez quand même la jolie tournure pour parler de vélo…Glork bientôt à commenter le tour de France !!! Après cette digression, voilà les dimensions de M. Acrylux : 460 X 160 X 10 mm au plus fin et 20 mm au niveau du demi-cylindre. Concrètement, il est plus gros qu’un Arvo mais nettement plus petit qu’un Challenger Pro. Point de touches mécaniques, l’Acrylux fonctionne sur un principe de croisillons plastiques, à l’image d’une paire de ciseaux, à noter que le système est breveté. Le connecteur est un USB normale, sans or quoi !

Etant donné qu’il n’y a pas de macro, de pilotes, nous passerons donc directement à l’utilisation de l’engin, dont vous l’aurez compris, le design plaît.

Partagez :
Marques : EnermaxSSI
Chercher Clavier Enermax Acrylux : Agrandlux aussi sur :
Rechercher « Clavier Enermax Acrylux : Agrandlux aussi » sur LDLC  Rechercher « Clavier Enermax Acrylux : Agrandlux aussi » sur Amazon  Rechercher « Clavier Enermax Acrylux : Agrandlux aussi » sur Matériel.net  Rechercher « Clavier Enermax Acrylux : Agrandlux aussi » sur Top achat