EN DIRECT 2548 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Souris Gamer FRAGZ : une nouvelle bienvenue ?

Article
ça fragz dur ?
Rédigé par
Publié le 26 October 2010
Page: 2/5








Que c'est léger et petit, mais d'une légèreté très… ! En effet, la souris l'est particulièrement. Légère pour ceux qui n'auraient pas suivi. Elle n'est pas bien grosse non plus, enfin elle est surtout très courte. La finition est correcte, sans plus, les ajustements et les alignements entre les différentes parties ne sont pas tous réguliers. Rien de bien méchant pour autant. Différentes matières composent cette Fragz, on trouve donc plusieurs qualités de caoutchouc : antidérapant, soft touch et dur, granuleux. L'alliance est somme toute agréable à l'œil.

Sur le dessus de la coque noir, trône le marquage " Fragz " entre les " évents " au look de requin. Celui-là est placé sur la partie soft touch, les évents insérés sur le plastique dur granuleux. Les clics prolongent vers l'avant cette matière douce. Au centre de la coque, deux boutons + et - attendent sagement, et juste en avant, nous découvrons une molette fine en alu, avec une bande de caoutchouc cranté. A la gauche du clic gauche, deux boutons marqués d'un K1 et d'un K2. A côté du clic droit, l'inscription " laser " rappelle qu'elle est équipée d'un capteur …laser. L'arrière de la coque est arrondi, et est finalement assez classique. L'avant de la coque n'est guère plus difficile à décrire, dans la mesure, où les clics descendent assez bas. On retrouve donc ce plastique dur et rugueux. Ainsi que le câble non tressé qui en part. Les côtés de la coque font preuve d'une recherche concernant l'ergonomie. A droite, un insert de caoutchouc antidérapant est logé sur une découpe qui permettra de poser le pouce. Celle-ci forme une plateforme large et courte. On y trouve deux boutons latéraux. Le côté gauche ne porte pas de bouton mais il est également découpé de façon à proposer un emplacement pour le petit doigt, long et peu large. A priori, cette Fragz a mis toutes ses chances de son côté afin de jouer la carte du confort. A voir. En dessous, une trappe ronde donnera accès à l'emplacement des masselottes. On pourra y intégrer 9 poids, ce qui est une première concernant le nombre. Quatre patins spécifiques encadrent le capteur. Ils ont tous leurs propres formes, mais arrivent par conséquent à faire quasiment tout le tour de la Fragz. Le téflon aidant, vu la surface couverte, la glisse devrait normalement être plutôt performante. En espérant que cela ne transforme pas la Fragz en savonnette.

En ce qui concerne la technique, la Fragz offre tout ce que l'on est en droit d'attendre d'une compagne de jeu. Le capteur est, d'ailleurs, à ce jour, le plus puissant : pas moins de 6000 DPI. Ca commence à faire vraiment beaucoup, il va être urgent que le prix des écrans de 30 pouces se démocratise. Parce que, là, de fait, la souris, surtout son capteur, les appellent avec sa voix chaude, suave, empreinte de désir…mais les portes-monnaies imposent leurs tronches de vigiles de grande surface " Hola, le 30 pouce, y reste à l'entrée, sont pas autorisés, allô, allô, PC sécurité, ouais, Gérard, y a un 30 pouces qui fout le bordel !!! Allez dégage de là, le 30 pouces, de toutes façons, t'es trop cher". Pour le reste, USB plaqué or, câble non tressé, système de poids, 9 boutons programmables. Cette souris a été pesée par nos soins à 99 grammes, d'où l'évidente sensation de légèreté. La Fragz fonctionnera sur cinq profils au choix. Les dimensions confirment la petitesse de la souris : 110 X 80 X 56 mm. C'est court ! Maintenant, il ne reste plus qu'à fragger et à paramétrer. C'est parti !

Partagez :