EN DIRECT en ligne connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Roccat Kone[+], plus mieux ?

Article
Jouer avec une Kone
Rédigé par
Publié le 26 Novembre 2010
Page: 2/6



Pour changer un peu, nous allons commencer par le dessous. Ainsi, la Kone[+] repose que trois patins, les deux à l’avant sont plutôt petits et celui de l’arrière coure en arrondi le long de la coque. IL encadre la trappe circulaire qui accueillera, ou pas, les masselottes. Quatre poids peuvent être placés en son sein. On y trouve aussi le capteur, qui nous rappelle par le biais d’une inscription, qu’il est « Pro-Aim R2 » et 6000DPI.

Quand on remet la souris sur ses pattes, l’arrière de la coque nous fait face et nous jette à la figure le fameux fauve gris métal, tigre, panthère, léopard, hyène, chat de gouttière au choix. C’est ici que l’on voit que la finition est particulièrement léchée. La partie translucide coupe le fauve, et celui-ci reste parfaitement découpé, sans bavure, ni imprécision d’ajustement. En remontant cette coque soft touch, c’est à la mode, l’on découvre les deux boutons + et – de réglages DPI. La molette plexi avec bande de caoutchouc crantée s’offre à nos doigts, tremblant à l’idée de manipuler une Kone en version 2.0. Elle est quadri-directionnelle. Il n’y a pas de découpe, les clics sont dans l’alignement de la coque, tout en une partie. C’est propre mais renforce encore l’aspect massif. Devant la molette, on trouve un autre bouton.

Le côté gauche propose un net renfoncement afin d’y loger le pouce. Celui-là est surmonté de deux boutons espacés de quelques millimètres l’un de l’autre. Ce côté porte un nouveau rappel du petit nom de la souris. La Kone aime bien s’afficher partout. Le côté droit est relativement plan en comparaison du gauche. Seul un léger renflement sur l’arrière se fait jour.







Pour ce qui est des caractéristiques techniques, Roccat a misé sur la même recette que la concurrence. A savoir, un capteur de Cyborg puisque l’on a droit à pas moins de 6000 DPI. Ce qui est certainement pour une grande majorité particulièrement trop voire inutile. Pour être même tout à fait honnêtes, à la Ferme, nous sommes restés séduit par l’approche éminemment simple proposé par la Zowie EC2 : un simplissime capteur infrarouge qui monte à seulement 2000 DPI…Toujours est-il que la Kone pourra aussi être réglée sur une faible résolution. A nouveau, les fabricants jouent la carte de la séduction en direction des heureux possesseurs de 30 pouces. Le câble de 2.0 m n’est pas tressé, ni même d’ailleurs terminé par un connecteur USB plaqué roro. La fréquence est cependant échantillonnée à 1000 Hz. Le capteur modestement nommé « Pro-Aim Laser Sensor R2(-D2) » supporte 30 g d’accélération. Le Kone embarque une puce mémoire de 576 kB, et même un TurboCore processeur de 72 MHz ! C’est ce processeur qui est censé traiter les informations du capteur.

Autres importantes nouveautés, la Kone s’est dotée aussi de l’Easy Shift de la Pyra. Il s’agit de la possibilité de multiplier les boutons en en combinant deux. Et enfin, le classique système de poids. Quatre masselottes vous permettront de charger la souris à hauteur de 5 g chacun soit 20 au total. Sachant que la Kone a été pesée à 273 grammes sur notre balance made in Colombie. A se demander si celle-ci n’a pas mal vécu le fort taux d’hydrométrie, ou alors véritablement cette Kone[+] est lourde. Ajoutons à cela les 10 grammes de poids est là, elle joue dans la catégorie poids lourds.

VIDEO



Partagez :
Marque : Roccat
Chercher Roccat Kone[+], plus mieux ? sur :
Rechercher « Roccat Kone[+], plus mieux ? » sur LDLC  Rechercher « Roccat Kone[+], plus mieux ? » sur Amazon  Rechercher « Roccat Kone[+], plus mieux ? » sur Matériel.net  Rechercher « Roccat Kone[+], plus mieux ? » sur Top achat