EN DIRECT en ligne connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Boitier Advance Monster ; Pas si monstrueux que ça

Article
Un boitier fréquentable
Rédigé par
Publié le 31 Mars 2011
Page: 2/6



Le Monster est un boitier assez compact avec ses 510 x 185 x 420 mm et il est surtout peu large, ce qui limitera de base la hauteur des ventirad CPU à 135 mm, d'autant plus avec le 250 mm sur la porte latérale. Coté poids, c'est 7 kilos, classique pour de l'acier et un format moyen tour.




Chez Advance, on fait plutôt des boitiers qui pètent quand ça se destine aux Gamers. Et bah le Monster ne déroge pas, et il a son look à lui qui ne fait pas vraiment dans la finesse, mais bon, au moins il y a un petit quelque chose. A vous de voir.

La façade du Monster est en plastique, et elle accueille forcément les baies externes. Le plastique présente plutôt bien. Au niveau des baies, on compte quatre modules en 5.25 pouces et un en 3.5 pouces derrière le cache siglé Monster. Les baies 5.25 pouces ont, elles, le droit à des caches en Mesh et mousse. Sous les baies, on trouve des diodes d'activité assez spécifiques et voyantes, où il est marqué High Performance System pour le Power On et H.D.D pour le HDD, logique. Juste en dessous des diodes massives qui s'illumineront de bleues, on trouve une grille en métal mesh aux montants chromés, qui accueille le logo de la marque et qui cache un ventilateur de 120 aux diodes bleues également.

Sur le coté gauche, on retrouve le noir ambiant, via une peinture relativement classique dans son aspect et sa qualité. Disons tout de suite que l'ajustement des portes avec le reste du boitier n'est pas exceptionnel, mais cela ne devrait pas engendrer de vibrations parasites, la fixation étant bonne. Sur ce coté gauche, on voit également qu'Advance a intégré une large grille en métal mesh, sur laquelle est installé un gros ventilateur de 250 mm qui soufflera son air sur les composants internes. Là aussi, on retrouve des diodes bleues. On pourra, si nécessaire, enlever ce 250 mm et installer quatre 120 mm. Coté droit, rien à signaler et l'ajustement n'est pas meilleur.



Forcément, comme souvent, la face avant se détache tout simplement en tirant cette dernière. Cela permet d'accéder au ventilateur et de constater que la grille en mesh joue le rôle de filtre et qu'on retire les cache-baies par derrière.

Passons maintenant sur le dessus, pour découvrir avec surprise qu'il n'y a pas de grille d'aération dans le haut. on trouve seulement un appendice en plastique équipé d'une trappe qui coulisse et qui cache les prises additionnelles et le Reset. Pour les prises additionnelles, on a trois USB, deux Audio et un E-SATA. Le reset prend la forme d'un petit bouton Chromé, alors que le Power On est installé plus en avant et surtout il est accessible sans avoir à ouvrir la trappe.



Le schéma arrière du châssis est lui assez rassurant, avec : l'emplacement de la plaque I/Oshield de la CM, une grille d'aération compatible 80/92/120 mm et équipée d'un ventilateur de 120 mm, deux passe-cloisons, sept slots d'extensions, deux autres passe-cloisons et enfin l'emplacement de l'alimentation dans le bas.

Sous le boitier, on a des pieds en plastique/alu et caoutchouc, ainsi que la grille d'aération à destination de l'alimentation, mais encore une fois pas de filtre.

Partagez :
Marques : AdvanceMonster
Chercher Boitier Advance Monster ; Pas si monstrueux que ça sur :
Rechercher « Boitier Advance Monster ; Pas si monstrueux que ça » sur LDLC  Rechercher « Boitier Advance Monster ; Pas si monstrueux que ça » sur Amazon  Rechercher « Boitier Advance Monster ; Pas si monstrueux que ça » sur Matériel.net  Rechercher « Boitier Advance Monster ; Pas si monstrueux que ça » sur Top achat