EN DIRECT en ligne connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Revoltec K102 Touch, un clavier multimédia tout plat

Article
Rédigé par
Publié le 17 Mai 2011
Page: 2/4



Le clavier, une fois sorti de sa gangue de plastique, peut se montrer farceur et vous faire passer pour un idiot. En effet, on pourrait penser, à tort, qu’il est présenté à l’envers, mais non, le chenapan, il est bien dans le bon sens. Ainsi, le K102 nous aura bien piégés. De fait, pris en main, il n’avance pas un poids important. La finition est bonne, mais elle prend un coup dans l’aile quand on retourne le K102. Les vis de maintien sont pour certaines déjà « émoussé » sur la croix du cruciforme. A priori, chez Revoltec, soit les vis sont en fer blanc, soit les gaziers de l’usine carburent tous aux anabolisants. Le repose poignet, pourtant en plastique laqué, semble un peu léger dans la mesure où les charnières ont un peu de jeu. Et la rigidité n’est pas non plus son fort. C’est dommage, parce que l’alliance des matières est plutôt bienvenue. En effet, le plastique plaqué noir a la part belle et certaines parties sont traitées en plastique noir mat au grain fin. Bref, au niveau du look, il est plaisant et récupère de nombreux points auprès de Madame. Il passe donc haut la main le test WAF.

Ce qui marque le plus sur ce K102 est l’imposant repose poignet. Celui-ci est constitué de deux plaques de plastique noir laqué. Celles-ci sont articulées en deux points. Cela lui permet donc d’être replié sur lui-même pour remplir son office de repose poignet ou bien d’être totalement déplié afin de recouvrir les touches. Celles-ci sont donc de type low profil, à l’image de celles d’un ordinateur portable. Le lettrage est classique, il n’y a rien de particulier à remarquer concernant les touches. Seules trois leds vertes au dessus du pavé numérique apportent une petite touche colorée à l’ensemble. Au dessus du layout, nous découvrons un bandeau laqué en noir sur lequel un semblant de sérigraphie vous fait face. Il s’agit en fait des touches multimédias, elles ont opté pour un fonctionnement sensitif. Cela apporte nettement une touche hi-tech au K102. En dessous du clavier, une plaque maintenue par les dites vis appartenant à Golgoth 65 en personne porte les deux patins en caoutchouc souple. Ils sont accompagnés dans leur tâche antidérapante par deux petits pieds de surélévation.





Au niveau de la technique, c’est rapide puisqu’il s’agit d’un clavier en connexion USB. Etant donné qu’il n’est pas lourd à la prise en main, le résultat donné par la balance de Colombie ne nous surprend pas : 1041 grammes. Les dimensions, clavier fermé, en font un clavier avec une taille dans la moyenne, 450 X 187 X 20 mm. Par contre, une fois ouvert, c’est nettement plus grand puisqu’au lieu de 187, on passe à 256 mm. Voilà donc pour la description, maintenant passons directement au fonctionnement, sans passer par la case soft pour la simple et bonne raison qu’il n’y en a pas.

Partagez :
Marque : Revoltec
Chercher Revoltec K102 Touch, un clavier multimédia tout plat sur :
Rechercher « Revoltec K102 Touch, un clavier multimédia tout plat » sur LDLC  Rechercher « Revoltec K102 Touch, un clavier multimédia tout plat » sur Amazon  Rechercher « Revoltec K102 Touch, un clavier multimédia tout plat » sur Matériel.net  Rechercher « Revoltec K102 Touch, un clavier multimédia tout plat » sur Top achat