Trois rhéobus Lamptron : Touch, FC5V2 et FC8 : Lamptron FC5V2, page 2
EN DIRECT en ligne connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Trois rhéobus Lamptron : Touch, FC5V2 et FC8

Article
Rédigé par
Publié le 13 Juillet 2011
Page: 2/5




Nom : FC5V2
Fabricant : Lamptron


Premier modèle, le FC5V2. Comme son nom l'indique, il s'agit d'une mise à jour d'un ancien rhéobus, déjà plébiscité en son temps.
Car s'il y a bien une chose qu'on peut affirmer, c'est que lorsqu'on achète du Lamptron, on sait qu'on va avoir un produit de qualité, tant au niveau de la finition que du travail effectué sur le PCB.
Il faut dire qu'avec 30W par canal, il faut assurer un minimum.

Le FC5V2 est un rhéobus avec afficheur LCD, gérant quatre canaux. L'écran permet d'afficher la vitesse de rotation du ventilateur, ou de la pompe watercooling par exemple, ainsi que la tension, la température en degrés Celsius ou Fahrenheit. Autre point sympathique, la possibilité de changer la couleur des segments, pour plus de personnalisation.

Au format 5.25", son design est très simple, mais néanmoins très agréable. La façade en aluminium brossé fait son petit effet, et le logo de la marque reste discret.
Sous l'écran prennent place les quatre potentiomètres, qui disposent d'une course limitée. 0V à gauche, 12V à droite. Un seul éventuel regret, l'absence d'un cran pour marquer le 0V. On compensera en se disant que les boutons ne dépassent que de seulement 12.5mm, environ.



A l'arrière, le PCB, qui est un élément très important. Non pas parce qu'il est très bien agencé, mais parce qu'il est un élément clé de l'utilisation du rhéobus. En effet, toute la configuration se fait ici. De nombreux cavaliers sont présents, permettant de changer la couleur et de choisir l'affichage de la ligne basse (tension ou température).
Bien entendu, les ventilateurs et sondes se branchent aussi ici. Parlons des ventilateurs, en PWM. On peut en brancher, via les rallonges. Sinon, le connecteur est bloqué par les radiateurs, du moins sur notre exemplaire. Rien de dramatique, au contraire, puisqu'on pourra tout passer derrière le plateau de la carte mère, par exemple.



Place au test !
C'est facile, on branche un peu de tout, à savoir des ventilateurs et une pompe watercooling, une KU3-P450 plus exactement, qui tire à environ 10W. C'est léger, mais on fait avec les moyens du bord.

Que dire, si ce n'est que la précision est remarquable ? Avec un TY-140, nous avons 1350~1360rpm à 12.3V. Un petit tour sur la gauche, et on tombe à 1050rpm pour 9.2V. L'absence de cran sur la rotation n'est absolument pas gênante, même si nous devons reconnaitre qu'il faudra un minimum d'entrainement afin de piloter les ventilateurs sans même regarder l'afficheur.
Avec la pompe, même combat. Sauf qu'il faudra se méfier, afin de ne pas la couper accidentellement... Notons que les radiateurs font très bien leur boulot, même si avec notre petite pompe ça ne chauffe guère.

Concernant la remontée des températures, nous avons comparé les sondes en température ambiante avec un thermomètre électronique signé Oregon Scientific, dont nous n'avons pas la référence (il date le bougre). A 0.1°C, nous sommes sur la même température. Bien.

Un dernier mot sur l'écran. Les angles de vision sont tout simplement excellents, c'est assez rare pour être signalé.




Pour
Contre

Prix, environ 35€

Finition

Trop cool les couleurs !

Angles de vision de l'écran

0V

PCB très propre

Disponibilité chaotique

Configuration sur le PCB

Pas de mode arc-en-ciel pour les couleurs...









Partagez :