EN DIRECT en ligne connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Commentaire 320790 de Anolnx

avatar de Anolnx
  • La nouvelle Titan V de Nvidia obtient 82 MH / s dans un benchmark Ethereum Mining

    Anolnx sur : La nouvelle Titan V de Nvidia obtient 82 MH / s dans un benchmark Ethereum Mining
    Il y a 29 commentaires sur cette news
    Commentaire posté il y a 4 ans et 45 jours.
     
    « En même temps il y a un constat inévitable: qui utilise les cryptomonnaies pour ses transactions aujourd'hui? Dans le meilleur des cas les libertaires, dans le pire la pègre. En proportions il est à craindre que les libertaires soit ultra-minoritaires.

    En fait je vois un parallèle très fort entre la bulle actuelle des crypto et la bulle de l'immobilier au Japon des années 80, qui a été fortement alimentée par les montages de blanchiment des Yakuza. Le relatif anonymat des transferts financiers est ce qui fait l'attrait des crypto pour la pègre. Et ça alimente probablement la bulle, poussée plus encore par les spéculateurs.

    On a eu un précédent de valeur financière non monétaire anonyme: les titres au porteur. Or depuis 2008 ils sont interdits, justement parce que leur utilisation était plus souvent malhonnête qu'autre chose, mais on a pas pour autant interdit les titres qui font tourner la bourse et financent des entreprises. Une fois l’anonymat des transactions morte et enterrée les crypto vivrons leur vie tout à fait légalement tout comme actions et obligations non-anonymes la vivent tous les jours.

    Du coup je ne pense pas qu'on en arrive à une interdiction en UE, par contre probablement à court terme l'obligation de faire ses acquisitions et ventes de crypto en passant par des agences agréées soumises à obligation de vérification de l'identité des acheteurs/vendeurs et à déclaration aux différentes structures étatiques (tracfin, fisc, etc...).

    Ceci dit, une fois leur rêve de monnaie libertaire encadré par les états, pas dit que les libertaires s'y retrouvent, et il est certain que la pègre n'en voudra plus. C'est là qu'on verra si ces produits tiennent debout tous seuls. Les actions sont la propriété d'une part d'un moyen de production, elles ont résisté à la "désanonymation". Les crypto sont la propriété d'une transaction inscrite dans une blockchain, est-ce que ça peut tenir sans être alimenté en permanence par les montages de blanchiment? Les paris sont ouverts, mais dès qu'un projet de régulation de ce type se présente au niveau des instances européennes, qu'aucune transaction €-crypto ne pourra se faire sans que les états le sachent, j'aurais tendance à spéculer "short". »