EN DIRECT en ligne connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Commentaire 397743 de Shiranui

avatar de Shiranui
  • Grâce à NVIDIA et au Ray Tracing, nous savons que les américains sont bien allés sur la lune, ou pas

    Shiranui sur : Grâce à NVIDIA et au Ray Tracing, nous savons que les américains sont bien allés sur la lune, ou pas
    Il y a 183 commentaires sur cette news
    Commentaire posté il y a 2 ans et 193 jours.
    Dernière édition par Shiranui le 22/07/2019 à 07:05
     
    « J'pense que j'vais sortir mon crayon, quelques feuilles, et vous montrer comment on peut aller sur la Lune, Mars ou n'importe où (Si ça intéresse réellement des gens je peux le faire en plus)
    Chacun a son avis certes mais bon je tiens aussi à donner ma ptite touche :

    Aller sur la Lune où n'importe où, c'est pas "compliqué". La technique pour le voyage spatial tel qu'on la connait aujourd'hui c'est de la physique, ni plus ni moins, et c'est des notions maitrisés depuis bieeeeeeen avant le XXe siècle (En résumant dans un com ça prendrait 10ans mais pour ceux qui veulent savoir comment ça marche,bah je pourrais si ils le souhaitent expliquer, ou alors le net vous aidera).Le gros noeud du problème en réalité, et c'est pour ça que l'on ne fait plus rien de cette ampleur aujourd'hui, c'est l'argent. Les sommes sont juste COLOSSALES. A l'époque fallait vaincre les Russes donc forcément ils ont mis le paquet. Aujourd'hui ça serait non seulement inutile mais aussi ultra cher. Si on essaie de trouver des techniques comme la réutilisation de lanceurs, c'est pas pour rien par exemple. C'est pas que écologie, c'est aussi économique.

    Autre point, les années 60-70 ont été révolutionnaires dans la recherche en aéronautique. Et la conquête spatiale a aussi beaucoup servi pour l'aéro civile et militaire (missiles notamment, car un lanceur c'est un missile sur lequel on fout des gens, ni plus ni moins). Et j'entends souvent parler de "ouais la technologie n'était pas assez forte". Faut pas oublier que les moyens requis sont assez marginaux en fait, car le plus gros du boulot c'est tout simplement la nature et les lois de la physique qui s'en chargent. Les outils informatiques des années 60 suffisaient laaaargement. Aujourd'hui ça sera bien plus fiable, rapide, performant, mais ce n'est que du confort (et de la sécu en plus accessoirement). Le plus gros du boulot a été déjà réalisé.

    »