EN DIRECT en ligne connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Commentaire 497249 de AubracBull

avatar de AubracBull
  • CD Projekt RED a provisionné 51 millions de dollars pour les remboursements de CYBERPUNK 2077

    AubracBull sur : CD Projekt RED a provisionné 51 millions de dollars pour les remboursements de CYBERPUNK 2077
    Il y a 19 commentaires sur cette news
    Commentaire posté il y a 62 jours.
    Dernière édition par AubracBull le 23/04/2021 à 17:29
     
    « Hormis les joueurs console dont leurs versions étaient vraiment indigne, je trouve que le bashing sur ce jeu a été à l'image de la stratégie com' de CD Project :

    Beaucoup de bruit alors que le jeu est bon dans son ensemble sans non plus être the jeu de la décennie...
    Beaucoup de bruit pour pas mal de bugs mais pas autant que ça non plus, si vous avez joué à Skyrim ou Fallout NV, ils étaient bien pires à leurs sorties respectives...

    Autre exemple : Sortie hier de MotoGP21, je ne peux pas quitter certains menu obliger de restarter le jeu, pas de 21/9 alors qu'en réalité oui... Je vais attendre sagement que tout soit corrigé.

    Des bugs dans les jeux, il y en a et en aura toujours, un pote n'a pas pu jouer à BF4 en multi pendant presque 3 mois lors de sa sortie, au final il a plus de 500h de jeu dessus.

    Je trouve qu'on crie vite au scandale et au vol depuis quelques temps...

    Le coronavirus rendrait-il certains colons trop sensibles? Pétez un coup, ça vous fera du bien vous verrez !

    Après si vous estimez que CD Project vous a roulé, c'est votre droit de demander un remboursement, et un droit précieux qu'en aucun cas je conteste.
    Par contre ceux qui ont été remboursés, posez-vous des questions sur une chose qu'on appelle "la patience" si vous le racheter par la suite.

    Par contre un attitude intelligente de CD Project aurait pu être, nous prolongeons de notre côté le remboursement à 100% 15jours après les deux premiers gros patchs...

    Bref, je vais retourner manger de l'herbe dans mon champ.

    »