EN DIRECT 3651 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Un peu plus loin dans l'utilisation de Moblin, l'OS Linux par Intel

Une semaine après avoir essayé la distribution Moblin sur une plateforme desktop, il est temps d'en apprendre un peu plus, avec une installation sur un netbook.
Ici, c'est un Medion E1210 qui a servi de cobaye, avec une légère modification : la carte wifi AzurWave (RT2700E) a été remplacée par un modèle Dell. La raison est simple : la carte d'origine n'est pas compatible avec Linux, à moins de faire quelques modifications. (erreur de ma part, c'est l'inverse. La carte AzurWave demandait un pilote pour OSX, et la Dell non...).

Pour ce rapide test, nous avons décidé de faire une installation du système. L'occasion d'en savoir un peu plus, en théorie. En théorie, car, montre en main, l'installation prend 4 minutes maximum...
On choisit la langue, la disposition du clavier, la partition, le classique couple login / mot de passe, et zoup, c'est parti. C'est rapide, simple, malgré une interface qui reste partiellement en français. Le plus difficile sera de ne pas se tromper sur les partitions, si on souhaite en conserver d'autres. A noter qu'une détection des autres OS est effectuée, mais nous ne l'avons pas mise à l'épreuve, le disque dur étant complètement vide.

Une fois l'installation terminée, Moblin démarre enfin. Premier démarrage, environ 40 secondes (depuis l'appui sur le bouton Power). Nous sommes un peu loin des 15 secondes annoncées, ou plutôt voulues, du coup nous redémarrons le machine, au cas où des fichiers s'installent lors du premier chargement. Effectivement, le deuxième démarrage prend moins de 25 secondes, c'est vraiment rapide.

Le passage d'une résolution de 1680 x 1050 à 1024 x 600 n'est pas du tout problématique. L'interface est parfaitement adaptée à la résolution des netbooks.

Afin de découvrir un peu plus Moblin, la première chose à faire est de configurer un accès à Internet.
Ici, quatre choix sont proposés : WiFi, ethernet, 3G ou WiMAX. Soyons honnêtes et directs, la première tentative a avortée très rapidement. Aucun réseau n'était détecté, malgré plusieurs démarrages hard du WiFi. Nous avons du basculer en Offline mode, puis rallumer pour enfin découvrir plusieurs points d'accès. Ce bouton peut d'ailleurs prêté à confusion : Offline mode Off, ça fait penser à Off pour les périphériques, pas pour le mode Offline...

Un peu plus loin dans l'utilisation de Moblin, l'OS Linux par Intel

Après ces quelques déboires, tout marche parfaitement bien. On coupe, on remet on marche, on éteint l'ordinateur, tout marche au poil.
Du coup, on peut configurer différents services de messagerie, et commencer à utiliser les services web de Moblin. Pour le moment, seuls Jabber, Google Talk et Salut sont pris en charge. Dommage, car l'application gère théoriquement beaucoup d'autres plateformes, propriétaires ou non.

On ne se laisse pas abattre, et on se rabat sur Twitter et Last FM. L'occasion de créer un compte pour le premier, et de pouvoir dire au monde entier ce que l'on est en train de faire. Super...
Pas grand chose à dire de ce côté là, tout est bien intégré. Les messages apparaissent sur la m_zone, la page d'accueil pour rappel, et le post se fait via un onglet dédié. Rapide, simple, pratique. A condition d'utiliser Twitter... La prochaine fois, on rajoutera Last FM.

Un peu plus loin dans l'utilisation de Moblin, l'OS Linux par Intel
Un peu plus loin dans l'utilisation de Moblin, l'OS Linux par Intel

La m_zone devient forcément plus intéressante et complète, surtout si on utilise le calendrier. L'ensemble est très bien pensé, et très lisible. Une interface agréable, qui est vraiment adapté à un petite résolution.
Le fond d'écran peut être modifié, et il semblerait que les trois raccourcis placés en bas à gauche le puissent aussi. En revanche, il nous a été impossible de modifier le fond Moblin du bureau. Peut-être n'avons nous pas fait le tour de tous les paramètres.

Un peu plus loin dans l'utilisation de Moblin, l'OS Linux par Intel

Dans un autre registre, le gestionnaire de mise à jour fonctionne parfaitement, avec quelques dépôts à mettre à jour. Le gestionnaire d'applications est lui aussi fonctionnel, et permet de rajouter des logiciels ou modules, comme la prise en charge de Flash.
Il ne reste plus qu'à attendre un peu pour trouver des applications complètes. Nous n'avons pas encore regarder du côté de la bureautique, mais peut-être y a-t-il déjà quelque chose. car sans vrai traitement de texte, cette distribution perd un peu de charme.
certes, les services en ligne fonctionnent, on peut surfer, envoyer des mails, dialoguer, mais parait-il que travailler n'a jamais fait de mal à personne...

Pour terminer, quelques screens qui montrent que les devs ont de l'humour...

Un peu plus loin dans l'utilisation de Moblin, l'OS Linux par Intel
Un peu plus loin dans l'utilisation de Moblin, l'OS Linux par Intel
Un peu plus loin dans l'utilisation de Moblin, l'OS Linux par Intel

Un système d'exploitation presque utilisable en l'état, pour une beta, c'est bien. Vivement la suite, tout simplement.

Marque : Intel
Partagez :
Posté le par  - 3041 lectures 3 commentaires
Abonnez-vous à notre chaîne youtube


3 commentaires
Vous devez être membre pour poster des commentaires.
Identification
Surnom/Pseudo :
Mot de Passe :
Top 100 dernières actualités des fermiers