EN DIRECT en ligne connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Après la batterie aux 1000 heures d'autonomie, le modèle aux algues ...

Et si vous laissiez entrer une Cladophora dans vos batteries ! Kesako nous direz-vous à juste titre ?

Nos confrères de LiveScience présentent le travail d'une équipe de chercheurs suédois qui développent une batterie à la fois ultrafine et biodégradable ... Une batterie "alimentée" par une algue verte.

Après la batterie aux 1000 heures, le modèle aux algues ...


Cette algue, la Cladophora, puisque c'est d'elle qu'il s'agit, offre la particularité d'offrir une cellulose très dense ! Oui et alors vous dites vous probablement ! Et alors, les chercheurs ont pu augmenter significativement le nombre de polymères conducteurs disponibles sur une même surface de cellulose. Cette batterie à surface égale offre une meilleur autonomie et des temps de rechargement trsè courts vis à vis de sa petite soeur Li-ion.

Ce modèle "Green Powered" est constitué de couches de polymères conducteurs de seulement 40 à 50 nanomètres d'épaisseurs, qui couvrent une couche d’algues d'une épaisseur de 20 à 30 nm. Ces caractéristiques ralentissent la dégradation de la batterie, qui perd plus lentement de sa capacité au cours des cycles de rechargement que le modèle Li-ion.

Selon l'équipe suédoise, Cette batterie reste simple à fabriquer ... Aujourd'hui aucune commercialisation n'est prévue, l'équipe de scientifique expérimente simplement cette technologie mais le procédé pourrait intéresser quelques investisseurs.

source : LiveScience
Partagez :
Posté le par


1 commentaire
Vous devez être membre pour poster des commentaires.
Identification
Surnom/Pseudo :
Mot de Passe :
Top 100 dernières actualités des fermiers