EN DIRECT 897 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Le gouvernement anglais penserait à légiférer afin de punir les vols virtuels dans WOW

La nouvelle pourrait prêter à sourire et pourtant elle est sérieuse, puisqu'elle émane de Mike Weatherley, député conservateur anglais et conseiller personnel de David Cameron, sur la question de la propriété intellectuelle. L'homme politique s’inquiète tout simplement de la question des vols d'objet virtuel dans les jeux massivement multijoueur, avec en point d'orgue le plus connu d'entre eux, World Of Warcraft. Mike Weatherley constate que de plus en plus de joueurs acquièrent des items avec de l'argent réel, il conviendrait donc de leur offrir un cadre légal qui protégerait leurs objets virtuels, ayants une valeur réelle prononcée.

cameron loi vol-virtuel-wow

Le député déclare "« Si vous dépensez 500 livres sterling pour construire vos forces armées et que quelqu’un vous les enlève, il est légitime de se sentir lésé et de vouloir récupérer ses 500 livres » et « La plupart des gens considèrent que le vol en ligne n’est pas aussi criminel que le vol opéré physiquement ».

Mike Weatherley ne souhaite tout de même pas encombré les tribunaux avec tous les vols virtuels, il évoque ici le cas de substitution frauduleuse d'items virtuels d'une valeur pécuniaire conséquente. « Si cela est une chose mineure, un objet à 5 livres, je ne ferais rien (...). C’est une question d’échelle. Si vous avez volé des centaines de comptes, alors on est face à un problème général auquel on doit s’attaquer. »

source : Les Echos

Partagez :
Posté le par  - 3314 lectures 6 commentaires
Augmenter taille du texte Augmenter taille du texte Flux rss cowcotland Sauvegardez cette news Envoyer à un ami Signaler une erreur dans cette news
Abonnez-vous à notre chaîne youtube

6 commentaires
Vous devez être membre pour poster des commentaires.
Identification
Surnom/Pseudo :
Mot de Passe :
Top 100 dernières actualités des fermiers