EN DIRECT 1214 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

L'Ophion de RAIJINTEK prend du volume en passant en version M Evo

Nouveau boitier dans la série Ophion chez RAIJINTEK avec le M Evo, un modèle qui est désormais le plus imposant puisque sa compatibilité avec les cartes mères va jusqu'au format Micro-ATX. Pour autant, le boitier reste relativement compact et ne mesure que 231 x 453 x 365mm, tout en offrant de nombreuses possibilités pour l'intégration des composants.

Disponible avec un panneau plein en aluminium ou un panneau en verre trempé, le boitier peut accueillir de très grosses configurations, notamment au niveau du refroidissement.

Raijintek OphionMEvo

Techniquement, la conception du boitier est similaire aux autres boitiers Ophion : une plaque centrale avec la carte mère d'un côté et la carte graphique de l'autre, puis de la place ci et là pour les autres composants. La carte graphique est ici limitée à 410mm de longueur, et le riser est livré en bundle.

Au-dessus de la carte mère, RAIJINTEK a laissé un large espace qui permet l'installation d'un radiateur de 360mm, rien que ça, voire de deux ventilateurs de 200mm... Et un troisième en bas tant qu'à faire. Néanmoins, c'est dans le bas que le stockage prendra partiellement place, avec deux emplacements 3.5" ou 2.5", plus un emplacement le long de la carte mère et deux 2.5" derrière la façade en aluminium brossé.

Une petite bête à découvrir ici en détail. En espérant trouver un jour des accessoires comme une sangle ou un petit sac, histoire de prendre le boitier pour des LAN.

Partagez :
Posté le par  - 6153 lectures 13 commentaires
Augmenter taille du texte Augmenter taille du texte Flux rss cowcotland Sauvegardez cette news Envoyer à un ami Signaler une erreur dans cette news
Abonnez-vous à notre chaîne youtube

13 commentaires
Vous devez être membre pour poster des commentaires.
Identification
Surnom/Pseudo :
Mot de Passe :
Top 100 dernières actualités des fermiers