Youtube Facebook Twitter Google+ EN DIRECT 1222 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Clavier Ducky Shine TKL 3

Article
Rédigé par Glork
Publié le 01 Décembre 2014
Page: 3/4



Ce Ducky Shine nous est fourni en switches MX rouges qui, vous le savez, sont nos switches préférés. Certes, ils restent des contacteurs exigeants, très exigeants. Ils ne pardonnent rien, c’est indéniable. Ils sont tellement souples qu’ils saisissent immédiatement la moindre erreur. Cela nous convient bien, tant en utilisation quotidienne qu’en jeu. Cela dit, comme nous le disons souvent, il faudra absolument tester tous les switches pour trouver les siens. Rouges, noirs, marrons et bleus, tous maintenant sont connus et ont été déjà vu partout, mais tous ne conviennent pas. L’avantage immédiat du Shine 3 est qu’il est, comme tous les claviers asiatiques, les vrais, disponibles dans toutes les couleurs de swithces. Ducky pousse aussi jusqu’à proposer différentes couleurs de diodes. Notre modèle est en diodes pourpres du plus bel effet, mais nous y reviendrons.

Pour le reste, c’est un des claviers les plus agréables à la frappe. En effet, pattes de surélévation en place, il propose une inclinaison tout à fait adéquate. Comme toujours, d’un point de vue ergonomique, ce n’est pas une chose à faire, cela dit, nous la faisons tous les jours. De fait, il manque tout de même un peu de repose-poignet pour que le confort soit parfait. Sans notre Kamaz, Il est assez haut, mais se laisse dompter facilement. Les touches sont très douces au toucher et la qualité de plastique des keycaps qui restent en ABS de bonne qualité. Vous pourrez facilement les changer pour une qualité de plastique supérieure PBT ou POM, d’autant que les sets sont nombreux. Le marquage pour les keycaps d’origine ne s’effacera pas puisqu’il est gravé au laser. Il n’y aura donc pas de marquage qui se noircit ici. Le layout, dont nous n’avons pas parlé, est classique, ISO, azerty, bref, la base même pour ne pas avoir à galérer particulièrement avec un layout moins maîtrisé. C’est aussi la grande qualité de ce Shine, mettre la qualité et l’exotisme à la portée de tous. En ce qui concerne les features de ce clavier, tout y est, même plus. En effet, il est possible de modifier le temps de réponse des touches. Ces options sont placées sur les touches de fonction de F1 à F4. La réponse de la touche s’accélère vraiment, au point où, à l’utilisation quotidienne, cela est presque ingérable. En jeu, pour les APM, cela devient un atout qu’il faudra maîtriser car la répétition de la frappe est si rapide que l’on dépasse parfois sacrément le nombre prévue. Mais dans le cadre d’une répétition infinie ou presque, ça fonctionne carrément bien. Et si cela ne suffit pas, en plus de pouvoir le paramétrer manuellement, il est possible d’automatiser le polling rate. Ce qu’il faut pour multiplier ses APM en jeu. Du côté du rétro-éclairage, sans aucun support logiciel, le Shine 3 assure l’essentiel. En effet, d’une part, celui-ci est plutôt joli, assez homogène. Les lignes supérieures doubles ne peuvent pas bénéficier d’un éclairage complet, mais c’est commun à tous. Le Shine peut profiter d’un certain nombre de comportement lumineux. Pour le coup, nous retrouvons des modes breathing, réaction, snake, ondulation etc. Il y a de quoi faire, de plus, vous pourrez choisir les couleurs de diode. Notre modèle de test était pourvu d’un magnifique violet, mais il y a aussi du vert, du bleu, du rouge etc. La barre Espace est équipée de deux diodes supplémentaires sur lesquelles le RGB est réglable. Cela permet de colorer le serpent à son goût, en plus du violet bien sûr. Et pour finir, le Shine dispose de deux profils personnalisables sur lesquels l’utilisateur viendra illuminer les touches qu’il souhaite. Le seul petit défaut est que certaines touches ne sont pas rétro-éclairées quand elles ne sont pas activées. Cela dit, c’est loin d’être rédhibitoire. Le Shine dispose encore de quelques fonctionnalités supplémentaires puisqu’il permet de baisser, monter et de couper le volume. Conçu pour le jeu, le Shine pourra permuter la position des touches Ctrl et Caps Lock entre autres, nous avons aussi Alt et la touche Windows voire bloquer cette dernière.

La question du bruit mérite d’être posée car le Shine est tout simplement excellent. La construction que l’on peut qualifier de parfaite lui permet de ne pas être bruyant. Il l’est bien moins que tous ceux que nous avons eus entre les mains. Il clique bien moins que notre Cherry, proposant un son mat. De plus, la barre Espace ne génère aucun bruit de ressort, aucun bruit de rebond. A ce niveau, c’est parfait.



Les nouveautés


Microsoft All-in-One Media Keyboard
Prix mini : 31,99 €
dispo. dans 12 boutiques

Logitech Illuminated Living-Room K830 - Noir
Prix mini : 65,69 €
dispo. dans 8 boutiques

Logitech MK710
Prix mini : 63,99 €
dispo. dans 19 boutiques

Logitech Wireless Illuminated Keyboard K800
Prix mini : 66,95 €
dispo. dans 18 boutiques

Logitech Wireless Combo MK330
Prix mini : 32,00 €
dispo. dans 15 boutiques