Youtube Facebook Twitter Google+ EN DIRECT 1688 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Clavier Ducky Shine TKL 3

Article
Rédigé par Glork
Publié le 01 Décembre 2014
Page: 2/4



Le clavier en lui-même fait valoir un look…très classique, peut-être même trop classique. Cela dit, nous concernant, le tenkeyless, c’est le top. Le plastique employé est clairement simple, voire rustique sur l’aspect, on est bien loin des soft touch et autres revêtements, mais il est aussi nettement d’excellente qualité. Il est épais, c’est visible en retournant le clavier, il a une teinte totalement homogène. Homogénéité que nous ne retrouvons pas toujours même chez de grandes marques. Le clavier est lourd, très lourd pour un TKL. Il est rigide. Bref, ce clavier est un bloc et ça se voit, se sent aussi. Notre Cherry n’a qu’à bien se tenir, notre KBC aussi.

Nous avons un Shine TKL, en layout ISO. Cela permet de goûter aux joies du TKL sans devoir passer par l’expérience ANSI, comme l’impose un Noppoo par exemple. Il est vrai que du côté des tenkeyless, le choix est assez restreint, si le layout ISO a une importance capitale. En gros, il y a Corsair, dont la cote n’est pas au beau fixe du fait des soucis qu’ils ont pu rencontrer avec des diodes capricieuses. Encore que le K65 n’est pas concerné par les diodes, puisqu’il n’est pas rétro-éclairé. Roccat à venir et c’est tout. Il reste donc Ducky. Il opte pour un lettrage classique, sans particularité notable. Les touches de fonction de la ligne supérieure sont doublées de nombreuses commandes supplémentaires. En effet, si le Ducky est un clavier mécanique simple, donc sans pilotes, ni logiciel d’exploitation, il n’en demeure pas moins qu’il est largement au goût du jour côté backlight (rétro-éclairage) que du polling rate USB. De fait, indéniablement, la ligne des touches de fonction est assez chargée en information. Les touches alphanumériques sont plus épurées, seule la barre Espace se pare d’un serpent passant sur le dessus et la tranche inférieure de la touche. C’est là la touche la moins sobre du clavier, elle ne remportera pas à tous les coups un franc succès. Elle peut donc être changée au profit d’une autre barre Espace orné du canard belliqueux. La déco est placée, ici, uniquement sur la tranche. Les touches Fn sont ornées du même canard à casque. Enfin, flèches et pavé Ins… sont aussi dédoublées. Nous trouvons entre autres les commandes de gestion du volume, de l’intensité du rétro-éclairage et de vitesse d’exécution des différents modes propres à celui-ci. Sous le clavier, nous trouvons quatre patins rectangulaires de caoutchouc pour la stabilité sur le bureau, mais aussi un canal trois sorties pour le câble de connexion. Le mini-USB vient lui se placer dans un emplacement spécifique. Il y a, pour terminer, une série de quatre contacteurs qui permettront d’activer ou de désactiver certaines touches du clavier. Il est petit, c’est sûr, mais il est très complet.









Au niveau de la technique, le Shine 3 nous est fourni ici en switches Cherry MX rouges. Il est TKL. Il dispose d’un N-Key Roller complet, le polling rate est classique, soit jusqu’à 1000 Hz. L’USB est plaqué or. Les dimensions sont les suivantes : 360 X 140 X 41,5 mm pour un poids d’1,2 kg.


Les nouveautés


Microsoft All-in-One Media Keyboard
Prix mini : 31,99 €
dispo. dans 10 boutiques

Logitech Illuminated Living-Room K830 - Noir
Prix mini : 72,99 €
dispo. dans 7 boutiques

Logitech Wireless Illuminated Keyboard K800
Prix mini : 74,35 €
dispo. dans 17 boutiques

Logitech MK710
Prix mini : 79,88 €
dispo. dans 18 boutiques

Logitech Wireless Combo MK330
Prix mini : 30,75 €
dispo. dans 13 boutiques