Youtube Facebook Twitter Google+ EN DIRECT 1250 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Week-end overclocking KOC 2015

Article
Rédigé par wizerty
Publié le 18 Novembre 2015
Page: 2/5



Au petit matin, alors que la plupart dort encore dans le dortoir improvisé sur la scène de la salle, d'autres sont déjà d'attaque, ou pas encore parti au lit.



Petit arrêt avec MOA, ou MAO, je ne sais plus trop, qui cale sur Cinebench avec son 4790K. 5.7GHz, 5.8GHz, 5.9GHz, quasi 6GHz, soit l'heure de déjeuner.



Moment détente autour d'un bol de Chocapic (pour ceux qui ne sont pas assidus sur les topic de Klan-OC, les Chocapic, c'est un peu la mascotte de l'overclocker français de l'est, alors que ceux de l'ouest se regroupent sous l'emblème du poney... Tout ceci est bien entendu une grosse blague à la base, mais cela s'est petit à petit transformé en running gag. Ne vous étonnez donc pas de régulièrement nous voir devant un bol de céréale ou avec My Little Pony en fond d'écran ).
Ne sois pas triste Orion, on va partager quand même.



Petit à petit, tout le monde reprend du service. Romain et Gibze attaquent sur la Maximus VIII Extreme et le 6700K ,alors qu'ils avaient découvert le plaisir de l'OC sous froid la veille sur une Rampage V Extreme.



Strat bataille toujours à la recherche d'une solution pour bencher le 6700K à -196°C.
Malheureusement, la pâte thermique lâche toujours trop tôt. Une fois la pâte gelée (ce qui se produit parfois à -140, parfois à -170 et parfois à -200), il n'est plus possible d'atteindre des grosses fréquences. Prise de tête maximum !!!



Les benchmarks s'enchainent et les Dewar se vident peu à peu, l'heure du ravitaillement est donc arrivée.
DrTank se repose après une nuit blanche, Coolfx sèche sa carte mère avec de l'air comprimé alors que Strat remplit les bidons vide.
Pidum et Gibze ? Alors là... Aucune idée, mais ça devait être super intéressant. On dirait un peu l'état cérébrale dans lequel je suis quand je reste trop longtemps à regardé "Princesse Sofia" à la TV :O
Les deux tankers de 600L sont juste énormes et magnifiques. Le débit de remplissage est quant à lui juste monstrueux.



Zwit et Cruzen s'attaquent à une GTX 680. Comme vous pouvez le voir, l'ambiance est bon enfant. Pas de prise de tête, mais de l'entraide et du fun.



GTX 680 + i7 6700K sous azote liquide :



Koubbyzzz, le retour !!!

Après tant d'années d'absence, il faut bien réapprendre les bases. Il reste donc avec les débutants, hein Orion (Non, j'arrête jaaaamais d'être méchant, mouhahahaaaaa)



Rady œuvre pour la France en améliorant les scores fait pour la Country Cup avec son AMD 6800K. La config semble composée d'une ASUS Crossblade et d'un kit RAM de G.Skill Trident X.



Pour ma part, je préteste mes GTX 980 Ti Lightning en vue d'un passage en SLI. Je prends donc les cartes une à une et étudie le comportement sous froid. Certaines cartes n'aiment pas les températures trop basses, alors que d'autres ont besoin de froid pour s'exprimer. Il est donc très important de savoir comment s’y prendre, et mieux vaut les étudier une à une afin de ne pas avoir de mauvaise surprise en SLI.



Au premier plan, la plateforme d'Orion équipée d'une GTX 560 Ti, d'un kit de DDR4 Trident Z et d'un i7-6700K. Ne cherchez pas Orion sur la photo, il est derrière l'APN :p



Petit aparté.

Vous voyez souvent sur les photos des bouteilles jaunes, comme sur celle-ci, aussi peut-être vous demandez-vous a quoi peuvent-elles servir...



Il s'agit de chalumeaux normalement destinés à la plomberie. Nous les utilisons pour réchauffer les godets lorsqu'ils sont trop froids. Et oui, l'azote liquide c'est très pratique pour refroidir, mais pour réchauffer...



Quasiment tous les overclocker extrêmes utilisent les mêmes. D'une part parce qu'elles vont très bien, mais également pour des raisons de commodité. Quand tout le monde à un modèle identique, il est plus simple de dépanner ou de se faire dépanner d'une bouteille de gaz. De plus, lors des déplacements en avion, il est interdit de transporter son gaz, c'est donc plus simple pour les organisateurs de prévoir un seul et même type de cartouche. Pour finir, ces chalumeaux (ou plus communément appelés torches dans l'OC) fonctionne avec du gaz MAPP, ce qui leur permet de fonctionner avec la tête en bas



Si vous n'avez pas de torche, pas de panique, on peut aussi utiliser un sèche cheveux ou un décapeur thermique.



Retour à nos GTX 980 Ti avec Koubbyzzz qui vient me donner un coup de main.



Pour réussir à alimenter la configuration, et afin d'éviter toute limitation provenant des blocs d'alimentation, nous allons en utiliser trois, répartis de la manière suivante :

Antec 1200W : Rampage V Extreme + i7 5960X + kit de quatre stick de G.Skill Ripjaws 4
Antec 1300W : GTX 980 Ti Lightning #1
Antec 1300W : GTX 980 Ti Lightning #2

En effet, il faut savoir qu'a pleine charge, une GTX 980Ti peut avoir des pointes de consommation de 1800W... Ca calme



Avec l'aide de Strat et de Koubbyzzz, nous avons pu prendre plusieurs premières places, wouhouuu. A la fin de la session, les cartes sont complètement couvertes de glace, d'où l'importance de bien isoler son matériel.



Le soir, nous nous réunissons autour de pizzas.
Avant d'aller nous coucher, Koubbyzzz et moi cherchons une solution pour préparer le 4-way de GTX 980 Ti. Nous avons déjà réussi à préparer trois cartes, mais il manque une fixation pour la dernière. Nous testons une solution à base de riser (permettant de déporter la carte) mais les trois risers que j'avais apporté semblent défectueux... La nuit porte conseil parait-il, dodo à 3h du matin.



Les nouveautés


MSI H81M-P33
Prix mini : 40,84 €
dispo. dans 8 boutiques

Asus Z170-A
Prix mini : 140,91 €
dispo. dans 11 boutiques

Gigabyte GA-Z97P-D3
Prix mini : 76,19 €
dispo. dans 10 boutiques

Asus Z170-K
Prix mini : 124,61 €
dispo. dans 8 boutiques

Asus B85-PRO GAMER
Prix mini : 101,43 €
dispo. dans 8 boutiques