Youtube Facebook Twitter Google+ EN DIRECT 1030 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Trois kit Watercooling AIO pour ton CPU

Article
Refroidir son PC à l’eau et au pastis ; enfin le pastis peut-être pas, mais l’eau, sûr !
Rédigé par Glork
Publié le 07 juillet 2011
Page: 1/6

Les ventirads sont de plus en plus gros, de plus en plus performants, de plus en plus efficaces, à tel point que cela devient difficile de justifier de passer sa machine en watercooling. D’autant que celui-ci a, quand même, quelques désagréments et pas si mineurs que cela. En effet, entre le montage, la compatibilité parfois délicate d’un waterblock, les risques de fuite, il y a de bonnes raisons pour ne pas se lancer à corps perdu dans l’aventure de l’eau. Toutefois, les avantages ne sont pas négligeables, le water contient bien les températures, normalement mieux qu’un ventirad aussi performant soit-il, permet de beaux OC, gère mieux la montée et la descente en température. Bref, les constructeurs ne s’y sont pas trompés et afin de limiter les plus grandes inquiétudes proposent donc maintenant des kits complets. Ainsi l’acheteur n’a plus de montage à faire, et plus d’entretien. En gros, il ne reste plus que les avantages du water sans les inconvénients. Afin d’y voir un peu plus clair, voilà le test de trois kits qui commencent à être connus, le H50 de Corsair, l’Eco A.L.C de CoolIt et enfin le Külher 620 d’Antec.

Nom : Külher 620
Fabricant : Antec


Antec a opté pour un carton noir souligné de jaune. Nous trouvons sur le carton une photo du kit. Nous avons aussi droit à quelques informations rapides qui nous indiquent par exemple que le kit s'installe rapidement, qu'il ne nécessite aucune maintenance. Il y a aussi un petit sigle qui nous indique que ce kit joue dans la cour du silence. Bien évidemment, les compatibilités avec les différents processeurs sont énumérées sur la face supérieure. Un graphique nous précise que le kit refroidit mieux que tout ce qui existe, c'était prévisible. Au dos, quelques photos nous détaillent le kit.

Nous sortons donc le titre de son carton afin de découvrir le bundle. Le kit est accompagné d'une notice d'utilisation et de montage rapide, des sachets de visserie, les différentes plaques de fixation sur la carte mère, un ventilateur de 120 mm et le kit lui-même. Au premier abord, le radiateur donne l'impression de ne pas être parfaitement fini. L'un dans l'autre, il nous faut vous avouer qu'il s'agit bien d'un premier type que nous avons entre les mains. Il nous faut donc relativiser sur cette sensation de mauvaise finition, surtout qu'a priori, ce n'est pas franchement le cas vu la finition des autres. En effet, il apparaît que les radiateurs présentent tous plus ou moins cette finition. Ainsi, il y a quelques surplus de matières, notamment sur les côtés du radiateur. Cela dit, s'il fallait faire un classement de finition au niveau du radiateur, nous placerions ce radiateur en dernière position. Toutefois, la pompe et le waterblock rattrapent ce petit défaut, en effet, ils sont tous deux plus fins que les autres des kits concurrents.



Nous sortons le kit de son carton afin de jeter un coup d'oeil au bundle. Ainsi, en plus du kit, nous trouvons un ventilateur de 120 mm 3 pins, un manuel d'installation et de démarrage rapide, un sachet de visserie et enfin un sachet avec les différentes backplates. Il est bon de rappeler que ce qui était compatible avec pratiquement tous les sockets : 1155, 1156, 1366,775, AM2, AM2+, AM3 et AM3+.

Le kit, pris en main, donne une belle impression de solidité. La forme arrondie du waterblock permettra de l'allier à toutes les configurations. Le radiateur, noir, étant traditionnel 120 mm par 120 mm, il pourra accueillir un ou deux ventilateurs de 120 mm. Deux tuyaux de caoutchouc partent du radiateur et rejoignent le waterblock. Il s'agit de tuyaux de caoutchouc tout simple sans aucun gainage. Le waterblock est recouvert d'un capot en plastique fin, noir et qui porte deux inscriptions rappelant le nom et la marque du kit. La surface de contact avec le processeur est maintenue par de multiples vis cruciforme. Elle est en laiton, une pastille de pâte thermique attend sagement de nouer un contact serré avec le processeur. Quatre fils, entortillés proprement par deux, partent du waterblock, ceux-ci se terminent par des broches 3 pins, une mâle et l’autre femelle. Ils serviront, bien entendu, à alimenter la pompe pour l’un et pour l’autre, à alimenter le ventilateur. Le plus gros avantage de ce kit est le fait que les tuyaux soient particulièrement souples et surtout non gainés de ressort métallique. Cela leur permet d’avoir une liberté de mouvement, et de faciliter le montage.









Les nouveautés