Youtube Facebook Twitter EN DIRECT 1689 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Watercooling AIO Raijintek Orcus 240

Article
Rédigé par
Publié le 02 Février 2018
Page: 4/5

Le processeur, un Intel i7-980X monté sur une ASUS X58 Sabertooth, est bloqué à 3300MHz sur les six coeurs puis overclocké à 4400MHz avec un Vcore à 1.45V, ainsi qu'à 4080MHz avec un Vcore 1.35V.

Le logiciel retenu pour faire chauffer pendant 30 minutes est LinX, avec Hardware Monitor pour le relevé de la température et un wattmètre pour vérifier qu'il n'y ait aucune baisse sur la charge. Chaque test est effectué deux fois afin de s'assurer de l'exactitude des résultats, puis une moyenne est faite.

La baisse de la vitesse du ventilateur est effectuée via une résistance Noctua NA-RC6, notée LNA dans le graphique. Si le radiateur est équipé de deux ventilateurs, ou plus, chaque ventilateur dispose d'une résistance.

Les ventilateurs sur le radiateur sont en push.

Commençons avec les nuisances sonores. A 1800rpm, les deux moulions ne sont pas les plus silencieux du marché, mais ils resteront au calme dans un boitier isolé grâce à une signature sonore qui n'agresse pas les oreilles. La courbe PWM est en plus assez large, ce qui permet de faire de jolis profils pour une montée douce en régime. Concernant la pompe, il n'y a rien à redire. Alors oui, les tuyaux vibrent si on les touche, mais c'est tout. Pas de bruit, hormis celui de l'eau au premier démarrage.

Pour les performances, il n'y a pas grand chose à dire. Le kit offre de bons résultats, même s'il a tendance à se placer dans le bas de notre tableau. Il faut juste prendre en compte que l'Orcus 240 est le moins cher de notre comparatif, MasterLiquid 240 mis de côté.



Les nouveautés