EN DIRECT 1469 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test souris Logitech MX Vertical : Une prise en main différente

Article
Rédigé par
Publié le 19 Septembre 2019
Page: 1/5

Après une Trexx de Trust efficace sur le plan de la prise en main, nous avons reçu la nouvelle MX Vertical de Logitech. Comme il est possible de le deviner, ne serait-ce que par le nom de la souris, nous sommes face à une souris dite ergonomique. Celle qui permette d’éviter une partie de troubles musculosquelettiques à l’utilisateur intensif. Pour être honnêtes, nous nous plaçons dans cette catégorie et quand nous parlons de tendinite, ce n’est pas en non-connaissance de cause. A hauteur de 10-12h…voire nettement plus lorsque l’envie – régulière- de faire une partie nous prend, ce n’est pas un sujet inconnu. La réalité, cependant, est qu’il est bien difficile de jouer efficacement avec une souris verticale. De fait, nous allons tenter de voir si cela est possible avec la MX Vertical que nous avons reçu, sachant toutefois qu’elle ne met pas en avant ce point spécifique, a contrario de la Trexx.

Nom : MX Vertical
Fabricant : Logitech

Ici, avec Logitech, le packaging est un simple noir et vert. Aucune mise en avant ici d’une aisance en jeu. La souris est largement présentée sur la face avant, avec un encart vert indiquant notamment l’angle de saisie de la souris. Le rabat de la boîte nous présente les possibilités liées au soft qui accompagnera la souris. Et c’est au dos que Logitech apporte une information quant aux spécifications techniques : réduction de la tension musculaire de 10%, angle de saisie de la souris, autonomie etc.

A l’ouverture de la boîte, nous découvrons qu’il s’agit d’un modèle sans fil. En effet, nous avons commencé à ouvrir la boîte avant d’écrire quoique ce soit…Petits curieux que nous sommes. Il y a bien un dongle de connexion USB dans la boîte. Il est accompagné des classiques guide de l’utilisateur, guide concernant les clauses de garantie, flyer d’informations diverses et variés, mais aussi et surtout du câble de rechargement USB vers USB-C. Aucune trappe n’est visible sur la souris, elle doit donc disposer d’une batterie.

Partagez :