EN DIRECT 1301 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test boitier IN WIN 309 : Je suis tombé amoureux

Article
Et même plutôt deux fois qu'une
Rédigé par
Publié le 20 Novembre 2019
Page: 4/7

Pour l'alimentation, 4 vis suffisent. Juste il faut passer par l'arrière du plateau et mettre l'alimentation dans le haut. Sachez aussi, qu'un modèle modulaire vous aidera fortement lors du montage. La taille limite de l'alimentation sera de 200 mm. Pour la carte mère, on met les plots en place avec l'outil dédié, puis on visse le tout. Du coté des limitations, nous sommes à 160 mm max en hauteur pour le ventirad CPU.

Passons au montage des unités de stockage. Pour les HDD nous avons des brackets, tout comme pour les SSD. On pourra installer deux SSD + deux HDD, ou alors trois SSD et un HDD ou alors 4 SSD. Le montage se fait toujours à l'aide de vis de 4 vis.

Pour la CG, on retire les vis classiques, on ôte les caches, on met la carte graphique en place et on remet les vis, rien de plus. Coté place pour la CG, c'est 350 mm maximum.

Malgré l'alimentation dans le haut, comme on peut le voir, le montage est très propre. Bon il faut avouer que l'on est bien aidé par l'alimentation et ses câbles brin par brin. Clairement, le boitier IN WIN 309 propose pas mal de passages, des dispositifs pour les colliers et surtout, les ventilateurs sont chaînés ce qui limite drastiquement les câbles ici et là.

Une fois allumé, c'est juste trop beau, à condition d'aimer, forcément.

Partagez :