EN DIRECT 2627 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test écran ASUS CG32UQ (32 pouces, 2160p, FreeSync, HDR 600)

Article
Rédigé par
Publié le 11 Février 2020
Page: 3/6

Avec une console, l'écran affiche de belles couleurs et semble suffisamment fluide. Surtout avec le VRR de la console activé. Finalement, il n'aura de limite que celle de la console en elle-même. Il en est de même sur PC, les couleurs sont vives et les noirs profonds et ce grâce à sa compatibilité HDR 600. En jeu, le FreeSync joue un réel intérêt tant que l'on reste dans la bonne plage FreeSync. Mais nous nous posons la question sur l'utilité, aucune carte AMD n'est capable d'envoyer autant en 4K et il n'est pas la peine de compter sur les cartes Nvidia puisque aucun G-Sync compatible n'est disponible : nous ne pouvons même pas l'activer. Cet écran est vraiment tourné console voire possesseur de futur carte AMD quand celles-ci fourniront assez de frames. En ce qui concerne l'espace de travail, en 4K c'est toujours excellent, le multi fenêtre est agréable et nous pouvons tout afficher sans le moindre souci.

Petit résumé aussi sur le RGB. Il peut être synchronisable via le logiciel ASUS Aura Sync avec bien sûr toutes les options possibles habituelles. Mais nous nous attardons aussi sur le mode ambiglow, ce mode permet d'afficher les couleurs dominantes de l'affichage sur le pourtour de l'écran et le projeter au mir. Une option très agréable qui évite la fatigue oculaire tout en ajoutant une belle ambiance à l'ensemble. Mais cela est pour une image fixe. En jeu ou pendant une vidéo, les changements de couleurs ne sont pas du tout fluides et clignotent transformant alors l'écran en éclairage de boite de nuit : fort dommage.

Au niveau des angles de vues, l'écran s'en sort pas mal pour un VA, nous voyons que peu de changements de couleur en prenant de l'angle, mais comme tout VA, il finit par changer tout en restant contenu. Cependant, les fuite de lumière restent présentes, même avec une luminance au plus faible. Elles restent tout de même non gênantes en jeu du moment que l'on reste dans des scènes claires. Enfin, nous allons nous arrêter à l'un des seuls réglage gaming présent dans l'écran : le temps de réponse. De 0 à 4, nous n'avons que peu de différences, un léger flou apparaît. Mais en niveau 5, nous perdons tout flou en échange d'un très beau reverse ghosting.

Partagez :
Marque : Asus