EN DIRECT 2160 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test barebone ECS SF110-A320

Article
Rédigé par
Publié le 22 Avril 2020
Page: 2/6


Physiquement, le boitier du SF110-A320 n'est pas extraordinaire. Chez un particulier ou un professionnel, il passera inaperçu, et c'est peut-être une bonne chose. Le format brique en noir est cependant propre, avec une façade qui apporte un peu de fantaisie sans trop en faire. Le haut de celle-ci, en partant du principe que le boitier est posé horizontalement, comprend des traits horizontaux qui rappellent un radiateur. En regardant de plus près, on peut en effet constater qu'il y a des ouvertures derrière, mais nous reviendrons sur ce point plus tard. Dans l'ensemble, la finition est propre et la peinture proprement appliquée. Le boitier semble également solide.

Le bouton Power, très discret en gris, est à gauche, suivi par deux ports USB 3.0 et un port USB 3.0 Type-C, plus deux prises jack 3.5 mm pour le son. Un logo vient terminer le bas de la façade sur la droite.

A l'arrière, la connectique se montre bien complète également, avec un peu de tout : la prise alimentation, un trio de sorties DisplayPort, VGA et HDMI plus une sortie DisplayPort obstruée, un port Ethernet et quatre ports USB 3.0 empilés par deux. On notera également la présence d'un port COM, qui pourra éventuellement servir pour des professionnels, plus une ouverture pour un système antivol.

Le reste du boitier n'a rien d'intéressant, puisque les panneaux sont pleins, sauf dessous avec les fixations VESA (deux filetages), à la rigueur, plus les petits évents sur l'arrière au-dessus des sorties DisplayPort et VGA. C'est par ici que sera expulsé l'air chaud par le système de refroidissement.

Si on décide de laisser le boitier à plat, les quatre patins dessous feront un remarquable travail, le boitier reste bien collé sur les différentes surfaces que peuvent avoir un bureau.

Partagez :
Marque : EliteGroup