EN DIRECT 1323 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test carte graphique RX 6800 XT, le grand retour d'AMD !

Article
Merci madame Lisa Su !
Rédigé par
Publié le 18 Novembre 2020
Page: 1/22


Enfin, si vous nous le permettez, AMD nous propose une architecture digne de tenir la dragée haute à son ennemi de toujours NVIDIA, il s'agit donc clairement du grand retour d'AMD sur le segment prisé du haut de gamme gaming. Nous étions proches du désespoir, mais sincèrement l'attente fut longue, mais le résultat semble plus qu'à la hauteur. Nous avions presque l'impression d'être délaissé par AMD, la société communiquait énormément sur les futurs SOC des consoles Next Gen, aptes à gérer le Ray Tracing, mais nous autres, joueurs PC, nous étions exclus de cela, même si tout portait à croire qu'une architecture commune était en développement, mais quand pourrions-nous en profiter, avec quelle type de carte ? Du moyen de gamme, du haut de gamme ? Puis Lisa Su nous a rassuré, en effectuant une quasi-déclaration d'amour envers nous, les joueurs PC, non nous n'étions pas délaissés, la preuve, voilà la RADEON RX 6800 XT.

Nom : RX 6800 XT
RX 6800 XT
Fabricant : AMD

Nous allons aborder la question de l'architecture de ses nouvelles cartes graphiques RX 6000 d'AMD, l'architecture qui les anime se nomme RDNA2, cette appellation est évocatrice, il s'agit d'une évolution de l'architecture RDNA, présente dans les RX 5000. L'architecture RDNA était un changement profond par rapport à l'architecture Polaris, nous passions alors d'une architecture de type GCN, pour Graphics Core Next, à une architecture de type RNDA, pour Radeon DNA. RDNA2 est donc proche de ce que l'on a découvert avec RDNA, La base du GPU est composée de Compute Unit, qui sont d'ailleurs groupés en Dual Compute Unit. Chaque Shader Engine dispose de 10 Dual Compute Unit et de son propre cache L1. Au centre du GPU, on retouve le Geometry Processor, le Graphic Command Processor, les ACE (qui gèrent les taches Compute), mais on trouve également désormais le cache L2, sa position n'est plus la même dans l'architecture RDNA 2, car AMD a implémenté l'Infinity Cache, un cache spécifique de 128 Mo, qui a pour mission d'augmenter conséquemment la bande passante entre les puces mémoires GDDR6 et le GPU. AMD estime que de la mémoire GDDR6, interfacés en 256 bits, couplées à l'Infinity Cache permet une bande passante multipliée par 2.17 en comparaison de mémoire GDDR6, interfacées en 256 bits, seule. La deuxième grande innovation réside dans la présence d'unités Ray Accelerator, elles sont dédiées à la gestion de la technologie Ray Tracing et une unité est présente dans chaque CU. Une RX 6800 dispose donc de 60 RA, la RX 6800 XT de 72 RA et la RX 6900 XT de 80 RA. Par extension, on peut comprendre que les consoles next gen, basées également sur une architecture RDNA2, proposent 32 RA, pour la PS5 et 52 RA, pour la Xbox Series X. Ce qui permettra de mieux appréhender la différence de puissance entre nos ordinateurs et les nouvelles consoles.

L'architecture RDNA2 est toujours gravée en 7nm, avec désormais 26.7 milliards de transistors, contre 10.3 milliards de transistors pour les RX 5000. Les RX 6000 bénéficient également toujours d'une interface PCI-e 4.0, comme les RX 5000. Les cartes RX 6000 optent pour de la mémoire GDDR6, sur les trois premiers modèles annoncés, RX 6800, 6800 XT et 6900 XT, la quantité est identique 16 Go, avec une interface mémoire de 256 bits commune, mais nous l'avons déjà évoqué l'Infinity Cache a pour rôle d'offrir une bande passante améliorée sur les RX 6000.

Les nouvelles RX 6000 supportent la technologie Ray Tracing, grâce à la présence de Ray Accelerators, les jeux supportés sont ceux qui utilisent l'API DXR et dans le futur les jeux qui utiliseront l'API Vulkan Ray Tracing.

Les cartes graphique RX 6000 proposent également des sorties HDMI 2.1.

AMD Infinity Cache : cache de données de dernier niveau à haute performance parfait pour le gaming 4K et en 1440p avec le plus haut niveau de détail. 128 Mo de cache on-die pour réduire drastiquement les temps de latence et la consommation énergétique et offrir les meilleures performances en jeu face aux architectures traditionnelles.

AMD Smart Access Memory : il s’agit ici d’une fonctionnalité exclusive aux systèmes dotés d’un processeur AMD Ryzen™ 5000, d’une carte mère AMD B550 et X570 ainsi que d’une carte graphique Radeon™ RX 6000. Les processeurs AMD Ryzen bénéficient d’un accès plus important à la mémoire graphique GDDR6, accélérant de fait les traitements CPU. Le résultat est un gain de performances de 13% sur une carte graphique AMD Radeon™ RX 6800 XT dans Forza Horizon 4 en 4K avec le nouveau Rage Mode des réglages overclocking en un clic/

Conception pour des boîtiers standards : avec une longueur de 267 mm et des connecteurs 8 broches 2x8 standards, les cartes sont conçues pour opérer avec les alimentations actuelles de 650/750W de sorte que les joueurs puissent facilement mettre à jour leur configuration, qu’il s’agisse d’un PC de petite ou grande taille sans coût additionnel/

Prise en charge DirectX® 12 Ultimate : propose un puissant mélange d’effets raytracing, de calcul et de rastérisation comme DirectX® Raytracing (DXR) et le Variable Rate Shading, pour emmener les jeux vers un nouveau niveau de réalisme.

DirectX® Raytracing (DXR) : en ajoutant un moteur haute performance d’accélération des rayons (fixed function) à chaque unité de calcul, les cartes graphiques AMD RDNA™ sont optimisées pour proposer un réalisme temps réel pour l’éclairage, les ombres et les reflets avec DXR. En association avec AMD FidelityFX, qui autorise le rendu hybride, les développeurs peuvent combiner effets rasterisés et raytracing pour un équilibre parfait entre qualité d’image et performance.

AMD FidelityFX : cette boîte à outils open-source s’adresse aux développeurs de jeux et est disponible sur AMD GPUOpen. Elle comporte un arsenal d’effets d’éclairage, d’ombrage et de reflets qui participent à rendre les jeux toujours plus beaux tout en offrant le bon équilibre entre fidélité visuelle et performance.

Variable Rate Shading (VRS) : réduit dynamiquement le taux de shading sur différentes portions d’une image lorsque celles-ci ne nécessitent pas un haut niveau de détail, pour des performances supérieures sans changement perceptible sur la qualité d’image finale.

Microsoft DirectStorage : avec la prise en charge future de l’API DirectStorage, il s’agira de proposer des temps de chargement ultra-rapides et des textures haute qualité en éliminant les goulets d’étranglement relatifs aux API tout en réduisant le rôle du CPU.

Préréglages Radeon Software Performance Tuning : des préréglages simples applicables en un clic dans les pilotes Radeon aident les joueurs à tirer le maximum de leur carte graphique. Les préréglages intègrent le nouveau Rage Mode pour un overclocking stable qui tire profit de la marge disponible afin de proposer des performances de jeu supérieures.

Radeon™ Anti-Lag : réduit significativement le temps de réponse entre l’entrée et l’affichage pour offrir un avantage concurrentiel à votre gameplay.

Partagez :
Marque : AMD