Test watercooling AIO InWin SR24 PRO, superbe, mais... : Le kit, page 2
EN DIRECT en ligne connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test watercooling AIO InWin SR24 PRO, superbe, mais...

Article
Rédigé par
Publié le 23 Février 2021
Page: 2/5


Avec un ensemble pompe / waterblock qui mesure 100 mm, le SR24 PRO surprend. Et se met tout seul de côté pour les boitiers compacts, domaine où les kits AIO ont un très grand intérêt. Dommage, mais il y a bien une raison à cette hauteur démesurée : la conception de la pompe, ou plutôt des pompes. Il y en a en effet deux, avec deux arguments pour justifier ce choix :

  • - Augmenter le débit du flux
  • - Assurer un fonctionnement en cas de panne d'une pompe

Si nous comprenons le premier argument, le deuxième nous paraît plus étrange. Une pompe peut tomber en panne, c'est un fait, mes les retours SAV sur ce point semblent assez peu nombreux. Néanmoins, le fait est que ce système permet de continuer à faire fonctionner le PC le temps de recevoir un nouveau produit, ce qui plaira à ceux qui veulent un système fonctionnant sans interruption.

Pour savoir si une pompe est en rade, InWin mise sur les diodes et le logo présent sur le top, normalement éclairé en blanc, clignotera en bleu et rouge. Il faudra donc avoir une vitre pour en profiter, ou alors démonter son panneau latéral régulièrement.

Ce logo prend place au centre d'un top qui dispose d'une finition miroir, tandis que le reste du corps est en aluminium, et c'est juste superbe. La finition est exemplaire, mais nous retiendrons surtout les coudes des tuyaux qui permettent une très grande liberté. Notons également la présence d'un header vers le haut, qui permettra de relier différents câbles. Nul besoin d'être à l'étape de l'installation pour savoir que ce header est trop haut et que les câbles ne seront pas rangés facilement.

Une nouvelle fois, la marque nous montre sa maitrise du travail de l'aluminium, et on en redemande. Le choix de ce matériau à la place du plastique brillant du SR24 trouve deux réponses : c'est plus classe et plus PRO, et il paraît que ça aide un peu au refroidissement du liquide. Pourquoi pas. Toujours est-il que le refroidissement devrait en revanche évoluer doucement puisque les microcanaux de la plaque froide ont été revus pour une plus grande densité.

Le radiateur se montre classique avec une épaisseur de 27 mm et une conception en aluminium. C'est simple, et la finition est propre avec des ailettes impeccables et un petit logo InWin sur le côté. Nous retiendrons surtout les tuyaux, qui offrent de belles courbes et qui sont très agréables au toucher, comme lavés avec du Myr Laine et non avec du détergeant. Et comme nous le disions plutôt, la rotation, à 360 ° au niveau de la pompe, est très efficace.

Point important, le radiateur est différent du SR24, le PRO ayant plus d'ailettes. La surface d'échange est ainsi augmentée, et peut-être les nuisances sonores.

Les ventilateurs retenus sont des Jupiter AJF120, soit des 120 mm avec une épaisseur de 26 mm. Sur le papier, les chiffres sont déments et InWin annonce un débit d'air de 101.5 CFM et une pression statique de 4.22 mAq. Forcément, pour en arriver là les ventilateurs tournent vite : 2500 rpm maximum, pour un minimum de 500 rpm. C'est fou, mais ce n'est pas tout ! InWin donne des nuisances sonores de 23 dB(A) ! Avec une précision : normal ; à 500 rpm donc ?

Les câbles sont particulièrement courts, mais surtout celui pour le RGB est propriétaire.

Partagez :
Marque : In Win
Chercher aio inwin sr24 pro sur :
Rechercher « aio inwin sr24 pro » sur LDLC  Rechercher « aio inwin sr24 pro » sur Amazon  Rechercher « aio inwin sr24 pro » sur Matériel.net  Rechercher « aio inwin sr24 pro » sur Top achat