EN DIRECT en ligne connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test casque EPOS GSP602, la valeur sûre en casque filaire

Article
Publié le 05 Août 2021
Page: 3/4

Question de confort, le GSP602 (et par extension le GSP600 et le 601) est assez étroit malgré son imposant gabarit. Gare donc aux grosses têtes qui pourront facilement sentir la pression exercée par le casque, aussi bien par les oreillettes que l’arceau. Ce dernier se révèle confortable, certes, mais sa mousse manque de résistance et, toujours dans le cas des joueurs aux crânes développés, pourrait ne pas suffire à sentir l’arceau sur le haut de la tête. En revanche, la mousse des oreillettes est excellente. Épaisse, confortable et malgré l’utilisation de cuir, elle reste étrangement plus respirante que sur la plupart des casques qui en utilisent. La qualité de construction, du moins l’assemblage et les matériaux, sont du même niveau. Le casque, même si très plastique, respire indéniablement la solidité et la durabilité.

En jeux, les fonctionnalités du casque vont évidemment dépendre des options de votre carte son. Alors pour un maximum de neutralité, nous n’avons testé le casque avec le chipset intégré à notre carte-mère de test, une Gigabyte B550M Aorus Pro, qui embarque un chipset Realtek ALC1200, une puce très commune entrée de gamme. Malgré ses caractéristiques très banales, le casque présente des atouts indéniables en termes de spatialisation en jeux. Les scènes sont réalistes et naturelles, aucune agressivité dans les mediums et aigus, tout est fluide, parfois timide mais au profit d’une douceur très agréable qui promet une certaine endurance. En multimédia, même si on a la pâte gaming du casque qui prend le dessus, on obtient tout de même un bon comportement stéréo et l’écoute musicale n’a posé aucun souci majeur selon nos critères, surtout pour un casque qui n’est pas dédié à cette utilisation. Bref, nous sommes spécialement conquis par les prestations sonores du GSP602, surtout avec la baisse de prix qu’il a subi au moment de la réception de notre exemplaire de test, passé ainsi de 229 à 149 €.

Enfin en ce qui concerne le micro, on apprécie grandement la solidité de sa tige et le fait qu’il soit désactivable en le relevant complètement à la verticale. À côté de cela, la nature de ses performances dépendra encore une fois du chipset audio que vous utiliserez. Ici, nous avons continué à utiliser le Realtek ALC1200 de notre carte-mère du PC qui a servi de test. Voici les résultats obtenus sans aucun traitement ni aucune option d’activée dans les paramètres de la puce audio intégrée.

Comme vous pourrez le constater, la captation est propre. Pas de bruits parasites, pas de souffle, le son est clair et distinct. On est sur un type de rendu assez synthétique et très porté sur les mediums et aigus, idéal pour le gaming afin de rester au-dessus des autres gammes de fréquences et de bien se détacher pour obtenir un vocal très net. En revanche, ne comptez pas spécialement sur ce micro pour avoir une voix chaude et ample. Il est principalement doué pour le vocal typé gaming, mais si vous comptiez faire des enregistrements de type podcast ou bien du streaming, dirigez-vous vers un produit plus adéquat.

Partagez :
Marque : EPOS
Chercher EPOS GSP602 sur :
Rechercher « EPOS GSP602 » sur LDLC  Rechercher « EPOS GSP602 » sur Amazon  Rechercher « EPOS GSP602 » sur Matériel.net  Rechercher « EPOS GSP602 » sur Top achat