EN DIRECT 2799 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Casque Tritton AX 720, du son HD ?

Article
Tritton est parmi nous
Rédigé par
Publié le 15 Décembre 2010
Page: 3/4



Avant d’évoquer les chapitres son et confort, nous allons en premier lieu exposer un point extrêmement important. En effet, si vous souhaitez tirer la quintessence, ou la substantifique moelle de cet AX 720, il va falloir vous lever tôt. Explication : il demande un réglage aux petits oignons des paramètres son. Très naïvement, nous pensions qu’il allait suffire de brancher le casque, la carte de son et basta ! Que nenni, que nenni. Nous avons effectivement commencé comme cela, mais dés la première écoute musicale, quelle catastrophe, et nous pesons nos mots. Un son affreux, sorti tout droit d’une enceinte premier prix de chez une grande surface low-cost de renom ! Un souffle terrible, mais aussi très faible et des craquements permanents. Nous nous sommes posé la question de savoir si le casque n’était pas défectueux. En fait, non, il faut tout simplement bien vérifier que la sortie optique de la carte maman est bien activée, mais surtout qu’elle est sur le bon mode, ce qui n’était pas le cas. Celle-ci était sur 24 bits, qualité studio, 96000 Hz, une fois repassé sur 16 bits, qualité DVD et 48000 Hz, ça allait tout de suite mieux. Pour avoir testé tous les modes, il appert que la fréquence est essentielle, il ne faut pas dépasser les 48000 Hz en 16 ou en 24 bits, avec évidemment une petite préférence pour la dernière.

Nous l’avons testé aussi derrière notre Creative XI-Fi 5.1, et le constat est identique : attention aux réglages de sortie optique. Ensuite, il est impératif de bien placer le curseur de la télécommande sur AMP.

Du coup, nous intervertirons, une fois n’est pas coutume, et commencerons par le son. Et il faut avouer que celui-ci est excellent quoique assez typé. Et surtout, que celui-ci est assez différent en fonction de la source. Le casque est sensible ! De la sortie optique de la carte maman ou de la carte son Creative, on obtient des résultats assez différents. De fait, la restitution peut être plus ou moins puissante et les lignes du spectre sont plus ou moins présentes. Il y a heureusement quelques constantes.

Tout d’abord nous avons affaire à une qualité sonore assez excellente. En effet, les basses puissantes sont assez précises quoique trop marquées en dynamique. Tout cela manque légèrement d’harmonique. Mais la ligne de basses est chaude, nous entendons par là, qu’elle est présente sans être agressive. Pour le reste du spectre, c’est très bon, les médiums sont claires, percutants, idem pour les aigus avec cependant, une montée en force moins nette. Ils sont un peu étouffés. L’ensemble manque peut être d’un peu de relief, il y a parfois une sensation un peu sourde, mais en rien rédhibitoire. Attention, soyons très clairs, il s’agit d’une excellente qualité, mais comme nous parlons d’un casque à 150 euros, nous sommes extrêmement tatillons.

L’écoute peut se faire sur 3 modes différents, simple stéréo, Movie et Music. Ces réglages sont indiqués par l’intermédiaire des diodes présentes sur la carte son. Eteintes, on est en stéréo, toutes allumées en blanc, il s’agit du mode Movie, et la dernière illuminée en vert, c’est parti pour une écoute « Music ». Evidemment, le mode Movie est celui sur lequel l’AX 720 a le plus de rendu 5.1. Pour le reste, vu la performance du casque, la restitution en simple stéréo ne vaut pas le détour. En Music, il s’adaptera le mieux à toutes les autres utilisations, encore que ! En effet, même en mode Music, que se soit en jeu ou à l’occasion d’un film, la restitution est tout à fait convaincante, par contre, elle ne sera que très peu ou pas spatialisée 5.1.

La spatialisation 5.1 en mode Movie est réussie même si cela reste de l’émulation. Trouver d’où provient le bruit dans un COD6 se fait naturellement et sans problème. Il faut reconnaître que cela marche pas mal du tout. L’environnement des jeux est présent en fond, et les bruits les plus proches sont facilement discernables. C’est véritablement sympathique que de jouer avec ce casque. D’ailleurs, parler de jeu en ligne permet de parler de la restitution des voix. Celle-ci est très agréable, d’autant qu’il est possible de régler indépendamment les voix du fond sonore, cela permet de privilégier l’équipe. C’est bien pensé, surtout pour un joueur en team.

Seul véritable regret, et ce quelle que soit la source sélectionnée, il y a un très léger souffle. Il est totalement inaudible lorsque l’on écoute de la musique, regarde un film ou joue. Mais il est là ! C’est d’autant plus regrettable, que le casque seul, testé sur la carte par l’intermédiaire de l’adaptateur, n’en est pas affublé. Ce petit souffle provient de la carte son qui l’accompagne.

En ce qui concerne le confort, là, c’est chapeau bas ! Le casque seul a beau peser tout de même 667 grammes, on ne le sent pas. On pourrait même l’oublier…c’est même d’ailleurs ce qui s’est produit une fois. Heureusement que le câble est long ! Il tient les oreilles au chaud de façon tout à fait raisonnable. De plus, la taille des écouteurs lui permet de bien englober les esgourdes, ce qui renforce ce confort. Le pavé de mousse sur l’intérieur du serre-tête ne génère quasiment pas de point d’appui, le tout se répartir sur l’ensemble de la surface. A ce niveau, c’est parfait !

En termes d’utilisation, il faut reconnaître que l’on se perd un peu au début. En effet, entre la carte son et la télécommande, nous nous sommes un peu emmêlés les pinceaux. Il n’est pas rare de régler le volume aux deux endroits en même temps, ce qui est clairement inutile. Enfin, il ne s’agit qu’un temps d’adaptation. En fait, on règle une bonne fois pour toutes le gain sur la carte son et ensuite il faut moduler directement sur la télécommande. Il faudra finalement se faire à la présence de la carte son sur le bureau.

Partagez :
Marque : Tritton