Youtube Facebook Twitter EN DIRECT 1432 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Le disque dur enterré trop vite ???? (attention mal de tête inside)

Parce que chez Cowcotland, on aime bien se faire mal à la tête, nous vous proposons le résumé d’une étude de « l’IEEE Transactions on Magnetic » relayée par nos confrères de Guru3D. Selon cette étude le disque dur disposerait encore d’un bel avenir. En effet, si les progressions suivent le schéma actuel, un disque dur de 2"5 devrait être capable de stocker plus de 14 To pour un prix de vente tournant aux alentours des 40 $ d’ici à 2020.

Le disque dur enterré trop vite

Si les mémoires flash ce sont nettement popularisées ces dernières années, le coût au Go reste 10 fois supérieur à celui de son ainé le disque dur. En parallèle et même si la mémoire flash dispose d’avantages certains (Econome en énergie, grande fiabilité et temps d’accès réduit), sa technologie devrait rapidement atteindre ses limites techniques.

Mark Ryder et Chang Soo Kim, de l’université Carnegie Mellon ont passé au crible 13 technologies susceptibles de clouer nos bons vieux disques durs sur la croix. Leurs résultats ont montré que la plupart des nouvelles technologies ne pourront probablement être compétitive avec les disques durs et autres mémoires flash d’ici à 2020.

Sur les 13 technologies étudiées, seul deux semblent sortir du lot : Le PCRAM et le STTRAM qui sont les doux acronymes de Phase Change Random Acces Memory pour le premier et Spin Transfer Torque Random Access Memory pour le second.

Sans rentrer trop dans les détails, le PCRAM est basé sur le changement d’état du verre lors d’une importante modification de température qui peut alors être utilisé comme une forme de mémoire. Le PCRAM offre de fortes densités, un bon rapport concernant son coût mais souffre d’inconvénients : Ce système nécessite une alimentation consommatrice en énergie pour être capable de générer le changement d’état des cristaux de verre.

Pour ce qui est du STTRAM, le principe de stockage est proche de notre RAM magnétique. Cette technologie utilisant un courant magnétique pour stocker des données. Ce procédé semble offrir des avantages certains parmi lesquels un rendement électrique élevé et une densité de stockage importante.

Si le STTRAM en est encore à la phase laboratoire, ce n’est déjà plus le cas pour le PCRAM qui est déjà en phase de pré-commercialisation via la société Numonyx.

source : Guru 3D

Posté le par  - 5950 lectures 8 commentaires
Augmenter taille du texte Augmenter taille du texte Flux rss cowcotland Sauvegardez cette news Envoyer à un ami Signaler une erreur dans cette news

8 commentaires
Vous devez être membre pour poster des commentaires.
Identification
Surnom/Pseudo :
Mot de Passe :
Top 100 dernières actualités des fermiers