Youtube Facebook Twitter EN DIRECT 623 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Un analyste financier estime que les joueurs paient peu pour leur loisir favori

L'analyste financier Evan Wingren, qui travaille chez KeyBanc Capital Markets, vient de redéfinir la notion de se mettre à dos toute une communauté par le biais d'une déclaration. En effet, il a affirmé, chiffres à l'appui, que le loisir favori des joueurs étaient peu coûteux en définitif et que les joueurs sous-payaient même leurs jeux.

analyse finacniére prix jeuvideo

L'analyste s'appuie sur un ratio prix d'achat/heures consacrés à son loisir, en prenant l'exemple du polémique Star Wars Battlefront 2, acheté 60$ auquel il ajoute 20$ de micro-transaction et en estimant que l'on y joue quotidiennement 2h30, il aboutit à un tarif horaire de 40 centimes, moins élevé que pour la télévision, compris entre 60 et 65 centimes et bien moins onéreux que le cinéma, qui émarge à 3$ de l'heure. L'analyse peut paraitre toutefois simpliste, dans un premier temps il est rare qu'un joueur consacre 2h30 par jour à un seul et unique jeu, ensuite la pratique du jeu vidéo sous-entend un matériel spécifique, consoles, ordinateurs, écrans, périphériques...

Evan Wingren estime pourtant que "Si vous prenez du recul et que vous regardez ces chiffres, une heure de jeu vidéo constitue l’une des formes de divertissement les moins chères. Les analyses quantitatives prouvent que les éditeurs ne demandent pas assez d’argent aux joueurs et qu’ils devraient probablement augmenter les prix", on pourrait y voir un certain parti pris pour les éditeurs, d'autant qu'il insiste sur le fait que "Nous voyons les réactions négatives à l’article de Star Wars Battlefront 2 comme une opportunité de nous ranger derrière Electronic Arts, Take-Two et Activision. La gestion du lancement de Star Wars Battlefront II a été mauvaise car nous voyons la suspension des micro-transactions comme une transition risquée à moyen terme".

Il ne faudrait pas que notre cher analyste occulte les jeux purement solo, les joueurs qui ne souhaitent pas jouer en multijoueur, les phases multijoueurs artificiellement allongées par des quêtes ou du farming indigestes, les jeux "en kits" (sims 4, Forza....)

source : Numerama

Posté le par  - 10832 lectures 44 commentaires
Augmenter taille du texte Augmenter taille du texte Flux rss cowcotland Sauvegardez cette news Envoyer à un ami Signaler une erreur dans cette news

44 commentaires
Vous devez être membre pour poster des commentaires.
Identification
Surnom/Pseudo :
Mot de Passe :
Top 100 dernières actualités des fermiers