Youtube Facebook Twitter Google+ EN DIRECT 1547 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test souris ROCCAT Kone Pure Optical

Article
Rédigé par Glork
Publié le 29 Août 2013
Page: 4/5



La Kone Pure Optical a la même coque que la Kone Pure, nous allons donc avoir certainement le même constat, à savoir une bonne, voire une excellente souris. Dans un premier temps, elle entre dans la catégorie des souris au faible poids. Elle n’a donc quasiment aucune inertie. Pour ceux qui ne veulent pas se battre avec la souris, c’est un bon point. Pour les autres, il faudra faire avec une souris qui ne pèse rien ou presque. Ensuite, elle est plutôt de petite taille. Elle tombe bien dans la main, la coque est agréable, mais…Oui, il y a un mais. Elle ne se prête que moyennement à la prise en main nommée Palm grip. Par contre, elle est parfaite pour le claw ou le finger grip. D’autant que la coque, pourtant bien bombée, ne vient pas particulièrement se caler contre la paume. A noter que le revêtement soft touch est tellement doux et lisse qu’il en est presque glissant. Il n’a pas ce côté antidérapant du bon vieux caoutchouc. Ce n’est pas catastrophique, mais c’est un point à noter. Toutefois, cela ne contrarie pas la prise en main. Enfin, elle est une souris transparente. La prise en main est effectivement totalement intuitive et ne demandera aucun temps d’adaptation. On pourrait presque dire qu’elle est une évolution de l’IM 3.0 tant elle est simplissime et finalement facile.

Au niveau des boutons, c’est tout bon. Les clics sont fermes, avec une course courte. Le déclenchement demande une certaine poigne, mais c’est bien pour la précision, pas de clics intempestifs de cette manière. Les boutons latéraux sont parfaitement bien placés. Ils tombent très bien sous le pouce. La séparation physique de ces boutons est pertinent, on ne peut pas se tromper car elle est suffisamment sensible. Les boutons de changement de DPI sont un tout petit haut, mais restent tout à fait préhensibles. La molette, même si elle ne fait pas appel à de l’alu, est bien sous tous rapports. Le défilement est précis et les crans sont bien marqués, il n’y a pas de mollesse, elle enclenche ferme entre chacun des crans. De plus, elle est assez large. On peut dire que la Kone Pure Optical réalise un sans-faute au niveau des boutons et de la molette.

Le capteur, optique donc, n’appelle aucune critique. En effet, il accroche bien le tapis et est tout à fait fluide. Il ne présente pas le petit crénelage que pouvaient avoir les capteurs précédents de ROCCAT. Ici, il permet toutes les facéties, précision dans le travail comme dans jeu. Fluidité et rapidité, il faut le secouer vraiment plus que de raison pour le faire décrocher. Enfin, pour les vrais gourmands en DPI, il en propose 4000, ce qui semble plus que suffisant. En ce qui nous concerne, comme d’habitude, nous l’avons calé à 2000, ce qui nous aura bien suffit dans le cadre de notre utilisation laborieuse, notamment sur BF3.

Sur le chapitre de la glisse, la Kone Pure Optical est une excellente souris. Avec notre Func 1030, côté vitesse, le déplacement est lisse, peu résistant et fluide. Pourtant, avec ses deux petits patins, nous craignions un peu ce sujet. Mais force est de constater que cela ne semble pas gêner la Kone. Avec le 9HD, la glisse reste très douce, quoiqu’un tant soit peu plus rugueuse (de très peu). L’Optical s’accorde bien avec le Saitek Cyborg, évidemment, comme bien souvent, il y a un peu plus de résistance dans le déplacement. En revanche, c’est de la douceur en barre. Notre Nova Winner III qui commence vraiment à accuser le poids des ans s’accommode pas mal de la Kone. Elle arrive à dissiper le côté collant du début de mouvement. Il y a encore un peu de résistance, mais ce n’est vraiment pas grand-chose. Elle est bien aidée par son faible poids. En revanche, la glisse est, ici, un peu bruyante. Enfin, même avec le tissu, elle s’en sort avec les honneurs, encore une fois, merci le faible poids. De manière générale, la Kone Optical Pure est une bonne, une très bonne glisseuse.





Les nouveautés


Microsoft All-in-One Media Keyboard
Prix mini : 31,99 €
dispo. dans 11 boutiques

Logitech Illuminated Living-Room K830 - Noir
Prix mini : 72,99 €
dispo. dans 7 boutiques

Logitech MK710
Prix mini : 79,88 €
dispo. dans 17 boutiques

Logitech Wireless Illuminated Keyboard K800
Prix mini : 74,35 €
dispo. dans 15 boutiques

Microsoft Wireless Desktop 2000
Prix mini : 26,80 €
dispo. dans 13 boutiques