Youtube Facebook Twitter Google+ EN DIRECT 1702 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Clavier mécanique CM Storm Trigger Z

Article
Rédigé par Glork Glork
Publié le 18 Mars 2014
Page: 2/5



Le clavier, en lui-même, présente une finition irréprochable ? Les ébavurages sont nets, les ajustements entre les différentes parties réguliers et propres. Côté finition, c’est le sans faute. Au niveau des matières, le Trigger Z fait appel à un revêtement soft touch sur le dessus. La plaque châssis inférieur est, quant à elle, en plastique granuleux brillant de bonne qualité, sans pour autant être parfaite. En effet, en cherchant bien, sur les côtés, on trouve des petites différences d’aspect dans le plastique. Ce n’est rien de bien méchant, mais clairement le fait d’opter pour un full soft touch sur les côtés permet d’éviter ce petit écueil. Sous les touches, le Trigger Z se pare d’une plaque d’habillage blanche du plus bel effet, elle est présente sous tous les pavés de touches.

Le Trigger Z nous est arrivé en disposition Azerty ISO. Le layout est complet, avec la présence du pavé numérique. Les touches optent pour le profil haut. Indéniablement, il a un air de déjà-vu…et pour cause, il ne remet pas à plat le look de son prédécesseur. C’est pourquoi, nous avons un lettrage qui change un peu. Il est blanc et translucide afin de laisser passer l’illumination des diodes situées sous chaque touche. En outre, nous trouvons sur la gauche un pavé de cinq macros, elles possèdent leur propre emplacement.

La ligne des touches de fonction est doublée de commandes multimédias, ainsi que d’une gestion du rétro-éclairage. Le F12 s’équipe d’un blocage Windows. Il faudra pour mettre en route toutes ces combinaisons aller presser la touche Fn, située à droite du Alt. Le Alt est, quant à lui, doublé d’un marquage Macro qui laisse entrevoir la possibilité d’enregistrer les macros à la volée. Sous les flèches, le Trigger Z conserve sa petite touche esthétique particulière. Il dispose en effet d’une découpe biaise et ornée de grosses stries. Nous avons aussi un sillon qui parcoure tout le clavier, et sillon de cette taille égale nid à poussière. IL faudra jouer du cure-dent pour les plus précautionneux. Le pavé numérique est surmonté de trois diodes d’indication, tout ce qu’il y a de plus classique.

Et au-dessus de celles-ci, un CM Storm est gris rappelle l’appartenance du clavier. Les côtés n’apprennent rien, si ce n’est celui du haut qui porte l’USB de connexion. En passant sous le clavier, nous avons droit à un CM Storm énorme entouré de patins de caoutchouc, trois à l’avant, trois à l’arrière et deux pattes de surélévation caoutchoutées elles-aussi. Le repose-poignet est recouvert de soft touch sur le dessus et reproduit la découpe esthétique spécifique du Trigger Z. En dessous, structure nid d’abeille et huit patins de caoutchouc sont de la partie. Enfin, nous retrouvons les petites pattes à clipser pour solidariser le repose-poignet et le clavier, celles dont nous ne sommes pas fans car trop susceptibles de casser.









Au niveau de la technique, le Trigger Z est équipé de switches MX Cherry marrons et d’un rétro-éclairage blanc. Il sera disponible en rouges avec rétro-éclairage rouge, et bleus avec bleu. Une idée simple pour repérer les différentes versions de suite. Il dispose de 5 profils, et d’un total de 75 macros, d’une puce mémoire de 128 Ko. Il propose un N-Key roller sur 64 touches. Ses dimensions confirment bien la présence imposante du Trigger Z, 476 x 253 x 38 mm pour un poids de 1516 grammes, du costaud en somme.



Les nouveautés


Microsoft All-in-One Media Keyboard
Prix mini : 31,99 €
dispo. dans 12 boutiques

Logitech Illuminated Living-Room K830 - Noir
Prix mini : 69,34 €
dispo. dans 8 boutiques

Microsoft Wireless Desktop 2000
Prix mini : 26,80 €
dispo. dans 14 boutiques

Logitech Wireless Illuminated Keyboard K800
Prix mini : 66,95 €
dispo. dans 16 boutiques

Logitech MK710
Prix mini : 73,09 €
dispo. dans 19 boutiques