Youtube Facebook Twitter Google+ EN DIRECT 1558 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Ecouteurs JBL Synchros Reflect BT

Article
Rédigé par Glork
Publié le 15 Septembre 2014
Page: 3/4



La question du confort est assez rapidement traité concernant les intras. En effet, sorti du fait qu’il faut accepter de mettre des embouts dans les conduits auditifs. Indéniablement, ce n’est pas ce qu’il a de plus confortable. Même si ressembler à un cosmonaute dans les rues avec un supra est toujours un peu…ridicule, il n’en reste pas moins que c’est nettement plus agréable. Pour le reste, une fois cet aspect pris en compte, ça roule. Précisons aussi que, dans le cadre d’une pratique, un tant soit peu, sportive, un intra est moins contraignant, plus adapté. Avec le Synchros Reflect BT, l’absence de câble est un vrai bonheur. Il n’y a pas de contrainte de câble à passer dans le T-shirt, qui se bloque dans le col, qui colle au corps avec la sueur, qui se coince dans le brassard. Bref, sur ce point, c’est tout simplement génial. Il est vraiment prévu pour cette activité. En outre, le tour de nuque réfléchissant est un bon point pour la sécurité. La période de test n’aura pas été propice aux courses nocturnes, mais cela s’ajoute aux différents lisérés déjà présents sur les baskets, le vélo ou les vêtements. Ajoutons à cela un excellent porté, même avec les secousses inhérentes aux pratiques sportives.

En ce qui concerne la question du Son, le Synchros Reflect BT ne passera que sur nos sources nomades puisque connexion Bluetooth oblige, nous ne pouvons pas le brancher sur nos DAC. En tous les cas, nous retrouvons dès la première écoute un son que l’on peut qualifier de JBL, un son typé, absolument pas neutre. En effet, avec le Synchros BT, il y a une importante dynamique sur le spectre bas allié à une relative profondeur. Dans le détail, nous avons ici une ligne basse qui percute avec force, peut-être même un peu trop musclée. La profondeur est au rendez-vous, cela dit, elle ne déborde pas sur le reste du spectre. Elle est plutôt bien maîtrisée. Pour autant, un peu plus de finesse dans le traitement n’aurait pas été de refus. Les médiums sont corrects, ils semblent un peu en retrait, comme un peu serrés entre la ligne haute et la ligne basse. La précision n’est pas prise en défaut, mais la sensation d’ensemble s’apparente à un petit manque d’ampleur, de place pour prendre véritablement l’espace nécessaire à un rendu vraiment qualitatif. Les aigus quant à eux sont plus que corrects, mais ils font tout de même preuve d’un peu de fadeur. Ils sont bien présents, globalement précis, plutôt beaux, mais la subtilité n’est pas exceptionnelle. Elle reste, toutefois, dans une bonne mesure. Pour résumer, malgré tout, même si nous sommes tatillons, il faut reconnaître que le Synchros Reflect BT dispose d’une bonne restitution. S’il fallait faire un classement, il serait un poil derrière l’Audio-Technica que nous avons testé il y a peu du côté des intras. De fait, il faut saluer la qualité de la restitution, car sans-fil, elle parvient à pratiquement rester au contact d’une restitution filaire.

Afin de couvrir le plus de situation, le Synchros Reflect BT sera soumis l’exercice du FLAC, manipulation pénible sur Windows Phone. Dans ce cas de figure, immédiatement est perceptible une petite tendance au souffle. Pour le reste de la restitution, nous retrouvons peu ou prou la même chose. A savoir, une belle ligne basse, très dynamique, des médiums bien moins contraints et des aigus bien mieux traités, plus fins, plus jolis tout simplement. Le Synchros BT fait bonne figure ici, tout en proposant toujours un son marqué.

En ce qui concerne la restitution en utilisation sportive, il est à noter que nous avons eu droit à de nombreuses micros coupures et sauts dans les morceaux. En effet, Lumia dans le brassard, casque dans les oreilles, parcours et morceaux connus (qui passent sans souci sur notre autre casque Bluetooth), et pour autant, de nombreuses saccades ont eu lieu. Cela est relativement étonnant, mais il n’en reste pas moins que c’est tout à fait audible. Est-ce que cela provient du Lumia secoué ou d’une connexion qui ne supporte pas les sursauts, nous ne pouvons le dire. En tous les cas, c’est sensible, même si, dans l’activité, ce n’est pas si gênant que cela. Il faut ajouter que le fait ne pas avoir de câble qui tire vers le bas amoindrit la nuisance sonore. Courir avec des intras, c’est aussi courir avec des résonnances diverses et variées, chocs des chaussures, déglutition etc. Avec un filaire, vous pouvez ajouter le choc des fils tirés vers le bas à chaque foulée. Là, avec le Synchros BT, ce n’est pas le cas. Reste la question de l’autonomie, annoncée à 5h, elle atteint globalement 4h15-4h30 avant de clignoter pour appeler à l’aide.





Les nouveautés


Assassin's Creed : Syndicate (Edition Spéciale)
Prix mini : 36,66 €
dispo. dans 5 boutiques

Football Manager 2016
Prix mini : 29,23 €
dispo. dans 8 boutiques

Dirt Rally (Edition Legend)
Prix mini : 34,99 €
dispo. dans 4 boutiques

Far Cry Primal
Prix mini : 29,99 €
dispo. dans 5 boutiques

Rise Of The Tomb Raider
Prix mini : 39,99 €
dispo. dans 3 boutiques