Youtube Facebook Twitter Google+ EN DIRECT 702 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Clavier Cooler Master Quick Fire XTI

Article
Rédigé par Glork
Publié le 13 Novembre 2015
Page: 3/4



Avec le QuicKire XTI, nous sommes presque à la maison car il est assez proche du Novatouch au niveau des dimensions. En effet, même les lignes alphabétiques sont placées de manière identiques, la seule différence réside dans l’écartement un peu plus important entre le pavé principal et la ligne de fonction. Le QuickFire XTI est, en revanche, légèrement plus haut, ce qui n’est clairement pas désagréable. Bref, la première impression est excellente.

Avec les switches marrons qui reviennent à la mode, très nettement, le niveau de confort à la frappe est excellent. Ils restent parmi les plus agréables au quotidien. A notre sens, ils se placent immédiatement à la suite des rouges en termes de confort au quotidien mais aussi en jeu. Certains préférent les marrons lorsqu’il est question de frappe intensive et cela peut largement se comprendre. En effet, le clic sensible à la descente est une excellente indication de la prise en compte de la frappe. Cette fonctionnalité bienvenue permet d’éviter, avec un peu d’entraînement tout de même, de réaliser un violent bottom out. La remontée s’effectue facilement grâce au ressort et cela soulage aussi les doigts qui profitent directement de ce petit plus. Ajoutons à cela le fait qu’ils sont un peu moins exigeants que les rouges qui ne supportent pas la moindre erreur. Les marrons sont plus faciles et acceptent mieux les erreurs.

D’un point de vue ergonomique, il manque tout de même un petit repose-poignet. En effet, même si cela reste un non-sens en termes de véritable confort de travail, il n’en reste pas moins que la grande majorité des utilisateurs, nous les premiers, utilisent le clavier mains à plat. Et dans ce cas, le manque est sensible. Cela dit, avec un Kamaz, repose-poignet tissu-silicone, les choses sont quasi parfaites. Dans ce cas de figure, avec un réglage permettant d’avoir un axe droit entre les poignets et les avant-bras, la frappe est tout à fait confortable. Mais rappelons tout de même qu’il est largement préférable de travailler les mains en suspension au-dessus du clavier, les avant-bras le plus à plat possible avec un angle à 90° avec les épaules. Pour ce qui est de la réactivité du clavier, pas de souci, il sera aussi rapide que l’utilisateur le pourra. Toutefois, il faudra éviter de jouer avec le temps de réponse des touches car une fois sur 8x, c’est tout bonnement inutilisable. Un peu comme avec le Ducky, remarquez.

Les touches multimédias sont, comme toujours, assez pratiques. Le pilotage des autres fonctionnalités du clavier par l’intermédiaire de la combinaison de la touche Fn et des autres touches doublées est plutôt aisé. Le rétroéclairage est plutôt sympathique, notamment grâce à la plaque d’habillage blanche qui participe de la réflexion lumineuse. Nous retrouvons un allumage de permanent de la couleur de son choix, une rotation des couleurs et un allumage touche par touche. En revanche, CM Storm n’a pas prévu de réglage d’intensité et force est de constater qu’il est assez vif. L’homogénéité est bonne, excepté, comme toujours, sur les touches au double marquage. La partie inférieure marque le pas, mais c’est classique. Concernant les touches, elles sont, et c’est ce qui chagrine un peu, en simple ABS. Elles se lustreront inéluctablement et rapidement. Cela dit, la concurrence ne fait pas mieux sur ce point. Sur les nuisances sonores, le QuickFire XTI se place plutôt dans les bons élèves. D’une part, il ne claque pas trop, et si bruits de ressort il y sur les double shot, ils restent tout à fait raisonnables. En revanche, la barre Espace gronde un peu à la remontée, c’est la première fois que nous avons ce type de bruit avec une barre Espace. Au final, c’est la question du tarif qui semble avoir le plus posée de problème lors de son annonce. En effet, le QuickFire XTI est un clavier sobre, loin de toutes les features technologique que peuvent proposer certains claviers, et il est tarifé tout de même 149 euros. C’est à la fois justifié et injustifié, justifié car la finition et la qualité de fabrication (presque Ducky) est au rendez-vous, injustifié parce que justement, il ne propose fondamentalement que l’essentiel. Cela dit, nous concernant, nous le trouvons tout à fait recommandable, et il suffira d’attendre une petite promotion pour qu’il soit plus séduisant encore.



Les nouveautés


Microsoft All-in-One Media Keyboard
Prix mini : 31,99 €
dispo. dans 10 boutiques

Logitech Illuminated Living-Room K830 - Noir
Prix mini : 72,99 €
dispo. dans 7 boutiques

Logitech Wireless Illuminated Keyboard K800
Prix mini : 74,35 €
dispo. dans 16 boutiques

Logitech MK710
Prix mini : 79,88 €
dispo. dans 18 boutiques

Microsoft Wireless Desktop 2000
Prix mini : 26,80 €
dispo. dans 11 boutiques