Youtube Facebook Twitter Google+ EN DIRECT 1783 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Corsair K90, Vengeance, Vengeaaannnnnce ! Eh oui, encore !

Article
Rédigé par Glork
Publié le 30 janvier 2012
Page: 1/5

Suite de la suite de la gamme Vengeance de Corsair, aujourd’hui, nous allons vous présenter le K90. Nous avons vu donc le K60, la M90, il ne nous manque plus que le K90, objet de notre test du jour, et de la M60 avec laquelle nous terminerons. De cette manière, nous aurons fait le tour de cette gamme tout à fait intéressante qui fait un quasi sans faute jusqu’à présent. Il faut dire que, pour l’instant, la qualité et la finition sont au rendez-vous. Il y a, d’ailleurs, de fortes chances pour que cela soit à nouveau le cas avec le K90. Ce clavier, à la différence du K60, s’intéresse aux joueurs qui ont besoin d’un maximum de touches dans leurs jeux. En gros, il s’adresse plus particulièrement aux adeptes de STR-MMORPG, et autres simulateurs de vol. Pour ceux-ci, il faut de la touche, de la touche et encore de la touche. De plus, le constat est clair à ce niveau, pour l’amateur de clavier confortable, et donc mécanique, il n’en existe pas non plus des masses. Hormis le Blackwidow qui possède bien quelques touches de macros, et un DeArmo à la finition sans rapport, testé récemment, mais indisponible en France, le marché reste bien vide. Corsair se place donc de suite en acteur incontournable… Vraiment ??

Nom : Veangeance K90
Test clavier Corsair Vengeance K60
Fabricant : Corsair


Comme de juste, le packaging du K90 est le même que celui du K60 mais en plus long ! Il a bien fallu, en effet, l’agrandir un peu pour pouvoir placer le clavier qui est, lui-même, un peu plus grand. Sinon, pour le reste, nous retrouvons les mêmes codes esthétiques, avec une écriture « Vengeance » massive et jaune. Une petite fenêtre laisse entrevoir le précieux, tant convoité puisqu’il faut dire qu’il y a bien eu quelques retards. Ce qui a été à l’origine de petits grognements sur les différents forums. La communauté qui l’attendait commençait même à s’impatienter. M’enfin, il est là. Nous retrouvons aussi quelques informations disséminées de ci de là sur le packaging. Au dos, celles-ci sont complétées par une belle photo-impression du clavier sur toute sa longueur. Le clavier est bien protégé à la fois par le carton et par une coque de carton à l’intérieur. Il ne devrait pas souffrir donc de la reconnue délicatesse de certains livreurs.

Le bundle est assez léger, c’est plutôt habituel maintenant avec la gamme Vengeance. Vous ne trouverez pas de cd, ici, il n’y a qu’un repose poignet, une notice de démarrage rapide et les conditions de garantie. Contrairement au K60, nous n’avons pas droit à un set de touches spécifiques. En revanche, cela se voit de suite, le repose-poignet est complet, il est de la même longueur que le clavier. Au niveau de la prise en main, nous sommes face à un produit du même acabit que le K60, à quelques différences près. En effet, rallongement du clavier oblige, nous avons droit à un peu plus de plastique granuleux mat. Matière un peu moins noble, s’il en est, que l’alu. Celui-ci est employé pour former la plaque supérieure du châssis, visible sous les touches. Comme sur le K60, nous ne pouvons nous empêcher de penser que si c’est la classe à Dallas, ça l’est un peu moins puisque le pavé de macro fait un peu rajouté quand même. Pour le coup, esthétiquement, le clavier est bien réussi, mais dénote la partie plastique des macros. Celle-ci n’est d’ailleurs pas parfaitement aligné avec la plaque alu, c’est ici que se trouve le seul défaut de finition. Pour le reste, c’est bon, très bon.







MagasinPrix TTCPortTotal TTCLivraison