EN DIRECT en ligne connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test Enceintes 2.1 Edifier C2XD

Article
Rédigé par
Publié le 07 Février 2013
Page: 3/4



Une fois toute la connectique branchée correctement, nous pouvons passer à l'écoute. Bien sûr, celle-ci n'est réalisée qu'après un petit rodage. A ce niveau, nous ne sommes pas adeptes des bruits roses, blancs etc. Nous nous mettons sur nos morceaux de prédilection, et ça tourne, ça tourne...

En tous les cas, branché sur l'Asus Essence One, pourtant chaleureux, force est de constater que le C2XD offre une restitution assez précise, avec un équilibre relatif. En effet, on ressent assez nettement les tweeters. Ceux-ci effectuent un travail puissant. Il faudra passer par la case de l'équilibrage disponible sur l'amplification externe, car les réglages par défaut sur notre exemplaire de test étaient un peu too much, aigus comme graves. Une fois, cette étape franchie, nous pouvons pousser un peu afin de goûter aux possibilités du C2XD. Il fait toujours preuve de précision, tout en proposant des satellites sympathiques car véritablement vivants. Toutefois, la ligne aigue reste assez devant, malgré nos réglages. Soit elle est franchement, soit elle reste un peu devant, il n'y aura pas de juste milieu. A leur décharge, les aigus sont un peu trop présents, mais n'ont pas une once d'agressivité .Par conséquent, on s'y fait plutôt bien. Les médiums profitent d’une belle attaque, accompagnée d'une corpulence de bon aloi. La ligne basse est relativement propre, et le positionnement du sub aura son importance. Il faudra le poser au sol, c'est là qu'il aura le plus de facilité à donner le meilleur de lui-même. On retrouve du corps, un peu de profondeur. Il ne peut cependant pas être un exemple de finesse, ni de dynamique. En cela, il retranscrit une petite mollesse, mais dans la gamme de prix, il reste tout à fait honorable, voire bon. Mais ce qui est le plus agréable est la taille de la scène, tout à fait appréciable pour un kit de cet acabit. Pour être concret, les satellites sont même plus à l'aise à volume raisonnable que ceux de notre S730 qui ne joue clairement pas dans la même cour!

Ensuite comme à l'accoutumée maintenant, évoquons le passage sur le Mini-I. Aussitôt, la ligne haute et médium haute ressort. L'aspect analytique et froid de ce DAC en est la raison. En outre, et ce n'est peut être pas plus mal, le coté moins chaud permet au sub d'effectuer un travail un peu plus fin. Il n'est pas embué dans la ligne basse, et l'on récupère un peu plus de finesse. On arrive même à percevoir de la finesse dans son travail, et ça, c'est agréable. C'est un peu le défaut de l'Asus, à être trop vivant, il dépasse et submerge certains kits. Avec un kit très haut de gamme comme le Concept D500 (il y en a peut être d'autres, mais à l'époque nous n'avions pas encore l'Asus), ce n'est pas gênant, celui-ci réussit à gérer cet vie, cette chaleur. A noter que le C2XD peut monter assez haut, mais sur des lignes très basses, le caisson se mettra invariablement à saturer. Moins basses et il pourra monter un peu plus haut, repoussant le niveau de saturation (mais il arrivera toujours).

Sur notre scène test, le C2XD se sort sacrément bien les tripes. D'une part, il est puissant, relativement certes, mais au regard de sa taille, ce n'est pas mal du tout. La spatialisation ressort surtout, elle est vraiment nette et bien gérée. Les satellites exécutent un beau travail, l'environnement est bien retranscrit avec cependant un petit manque d'équilibre. En effet, les aigus sont encore au dessus et cela rend par exemple les bruits de douilles plus puissants que les tirs eux mêmes. Ce qui était perçu comme assez peu sensible passe là pour un petit déséquilibre. Le caisson manque sur cette utilisation de finesse, et passe pour un peu maladroit. Les explosions restent puissantes, mais un peu brouillonnes. La bande sonore musicale est relativement couverte par l'environnement. Les dialogues profitent de ces beaux médiums. Bref, globalement il reste bon, mais moins à l'aise qu'en écoute musicale. En jeu, le constat est presque identique, mais l'environnement étant un peu moins riche, il s'en sort un peu mieux. La ligne aigue est moins prégnante sur un BF3, et le C2XD est relativement précis dans ses indications spatiales. Le sub réalise ici un bon travail, moins débordé.



Partagez :
Marques : EdifierIFI
Chercher Test Enceintes 2.1 Edifier C2XD sur :
Rechercher « Test Enceintes 2.1 Edifier C2XD » sur LDLC  Rechercher « Test Enceintes 2.1 Edifier C2XD » sur Amazon  Rechercher « Test Enceintes 2.1 Edifier C2XD » sur Matériel.net  Rechercher « Test Enceintes 2.1 Edifier C2XD » sur Top achat