Youtube Facebook Twitter EN DIRECT 1232 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test carte mère MSI X99A Tomahawk

Article
Bien positionné
Rédigé par
Publié le 13 Décembre 2016
Page: 4/7



Passons maintenant à la carte elle-même et à son équipement embarqué.




Au niveau de son aspect général, la carte s'articule autour d'une organisation classique des composants. La carte est très sobre visuellement parlant : 2 tons très proches et pas de couleur criarde. Ici, tout est noir et gris. Le rendu est agréable à l’œil. On sent une volonté du constructeur d'aller à l'essentiel. Un radiateur sur les VRM, un radiateur sur le chipset. Si vous vouliez une carte rutilante avec des RGB partout, il vous faudra passer votre chemin, ce n'est pas du tout la philosophie de cette carte mère.



Côté équipement, nous trouvons un connecteur d'alimentation 8 broches pour le CPU. Il est légèrement caché par le radiateur des VRM. Les 8 ports de RAM sont dispatchés autour du socket 2011v3 du CPU. D'ailleurs, on peut remarquer que celui dispose d'un double verrouillage (il est commun à toutes les cartes mères en X99).

Du côté de la ventilation, la carte n'est pas en reste vu qu'elle dispose d'un connecteur 4 pins pour le radiateur du CPU et un autre 4 pins pour alimenter une pompe de watercooling. Enfin, on trouvera tout autour de la CM trois autres connecteurs toujours en 4 pins pour autoriser la régulation par PWM des ventilateurs.



Sur le côté droit de la X99A-TOMAHAWK, nous trouvons le connecteur 24 broches pour l'alimentation générale de la carte ainsi que les connecteurs pour le stockage. A ce propos, nous avons un total de 10 connecteurs en SATA3 (six sur le côté et quatre en bas). A cela se rajoutent un port M2, un port U2 et un SATA Express.

Petit mot rapide sur les headers USB : on en dénombre quatre. Ils se répartissent de la manière suivante:

2 connecteurs USB 2.0 pour connecter jusqu'à 4 ports.
2 connecteurs USB 3.1 Gen1 pour connecter jusqu'à 4 ports.

On trouve également un bouton "Power" très pratique, un afficheur segment pour l'état de la carte mère et un connecteur pour le RGB.



On finit le tour du proprio avec les connecteurs IO shield. De gauche à droite:

1 port PS2
4 ports USB 2.0 en noir type A
1 bouton "clear CMOS" pour réinitialiser le BIOS sans à avoir à ouvrir le boitier du PC.
1 port USB 3.1 Gen 2 type A
1 port USB 3.1 Gen 2 type C
2 ports Ethernet Gigabit
4 ports USB 3.1 Gen 1 type A
5 connecteurs jack 3,5mm
1 sortie optique S/PDIF

Son équipement est donc à la hauteur de son design : simple et sans chichi. Qu'on ne s'y trompe pas, MSI livre ici une carte mère complète qui devrait satisfaire la plupart des besoins et des exigences.