Youtube Facebook Twitter EN DIRECT 1981 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Boitier BitFénix Portal Window

Article
Rédigé par
Publié le 24 Juillet 2017
Page: 4/5



Autant le dire de suite, la notice n'est pas d'une grande aide, puisqu'elle présente, par exemple, l'installation des disques durs sans vis. Un point qui ne nous dérange pas plus que ça, mais il faut bien reconnaitre que pour qui veut bouger sa tour, ce n'est pas l'idéal.

A part ça, l'installation commence facilement avec l'alimentation, dans le fond du boitier sur un petit support métallique.
Six trous sont présents à l'arrière pour les vis, et on a de la place pour du SFX et du SFX-L, avec une recommandation pour du modulaire comme notre SilverStoneSX700-LPT que nous avons installée ventilateur vers le haut ; dans l'autre sens, des trous sont présents pour laisser respirer le bloc.

Ensuite, le disque dur. Nous avons utilisé quatre vis du bundle (sur huit identiques) afin de maintenir le disque dans le panier. On pourra choisir la position du disque, et nous avons choisi de le placer le plus proche possible de l'alimentation afin de voir ce que cela donne niveau place disponible pour les câbles. A priori, aucun problème, mais la suite nous le dira bien assez tôt.





Ensuite, la carte mère. Et ici, nous allons séparer notre installation en deux : ce que nous avons fait et ce que nous aurions du faire...
Pour le processeur, un i7-4770K, nous sommes partis sur le petit Noctua NH-D9L qui nous semble être le ventirad idéal. Compact, silencieux et performant, il devrait faire le job. Malheureusement, il est assez volumineux et vient donc bloquer une partie de la connectique sur la carte mère. Aussi, nous pensons qu'il est préférable de l'installer à la fin, une fois le châssis remis sur la glissière et tous les câbles branchés.



Il en va de même pour la carte graphique, qui, selon le layout de la carte mère, pourra poser quelques soucis de branchement.
Néanmoins, son installation est particulièrement simple avec deux vis à main à l'arrière qui bloquent une petite platine de verrouillage. La carte ne bouge pas, et les plus pointilleux pourront même la mettre bien droite grâce au câble d'alimentation PCI-E.



Enfin, nous terminons avec le disque 2.5" sur la petite platine, à 90° pour voir si notre connecteur SATA va passer.
Disons-le de suite, la réponse est non, il faudra un connecteur plutôt petit. Donc autant partir directement dans le même sens que les disques durs, ce qui permet en plus de passer plus facilement l'alimentation.



Le résultat est une jolie soupe de câbles une fois tout branché dans le châssis. Il y a tout de même un très large espace à l'avant, derrière le ventilateur de 120mm, qui laisse penser que le souffle ne sera pas perturbé de trop.
Et comme nous le disions plus tôt, l'installation des câbles de la connectique sera complexe avec le ventirad en place.



Mais une fois le boitier fermé, tous les petits désagrément s'oublient et on profite de la fenêtre sur le dessus. Difficile d'assumer, mais notre petit côté kéké tuning nous poussait à installer une bande de diodes. Reste à trouver comment...





Les nouveautés