Youtube Facebook Twitter EN DIRECT 1924 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test boitier IN WIN 805 Infinity

Article
Que dire, que dire... Trop BO, mais Trop CHERO
Rédigé par
Publié le 20 Septembre 2017
Page: 2/6



Sachez que la base de ce boitier est un 805, donc on reste très proche du modèle de base. Par contre la face avant est quelque peu différente, car elle intègre les miroirs et les diodes. Cela fait prendre quelques millimètres au boitier qui mesure maintenant 476 x 205 x 472.5 mm, mais aussi prend quelques kilos, presque 2 avec un passage à 8.22 kg.






Comme on le disait, le 805 Infinity exploite une base de 805, on retrouve donc le même châssis, des parties en aluminium brossé et du verre trempé. Comme toujours chez cette marque, nous avons un traitement Ultra Haut de Gamme, des finitions superbes et des ajustements parfaits.

Commençons maintenant notre tour de ce boitier avec la partie haute qui accueille le panneau de contrôle sur une très belle platine en aluminium brossé et dont les contours ont le droit à des Laser Cuts. En dessous, nous avons un encadrement en aluminium qui intègre le système de diodes et les miroirs afin de produire l'effet infini. Dans le bas, on note la présence d'un pied en plastique.

Si on passe ensuite sur les côtés, nous avons de nouveau des panneaux en verre trempé, à gauche comme à droite. Ils sont maintenus par des écrous à main et permettent d’avoir une vision de l’ensemble de la configuration mais aussi de l’arrière du plateau de la carte mère. On note la présence d'un logo ROG Certified sur le panneau de gauche. Par transparence, on remarque également le logo IN WIN, ce dernier s'illuminera une fois le PC allumé.



Sur le dessus, In Win ne nous propose pas de dispositif pour intégrer des ventilateurs. Mais nous avons, à la place, un panneau en aluminium brossé, qui rappelle donc le panneau de contrôle avant. Panneau de contrôle qui propose : deux USB 2.0, les E/S Audio, un USB 3.0, un USB 3.1 Type-C, les diodes d'activités blanches et enfin le Power On. Le tout est très bien intégré.



On passe maintenant à l'arrière pour découvrir : la grille alvéolée au large trou (rappelant la face avant) avec son ventilateur de 120 mm à diodes blanches, l'emplacement de la plaque I/O Shield de la carte mère, les 8 slots d'extension aux caches amovibles et enfin l'emplacement de l'alimentation dans le bas.

Sous le boitier on découvre les pieds en plastique qui sont équipés de tampons en caoutchouc, mais aussi le filtre amovible aimanté installé dans la partie avant et qui protège deux emplacements en 120 mm. Par contre, on remarque que le boitier In Win ne propose pas de grille au niveau de l'alimentation, il faudra donc toujours installer l'alimentation avec le ventilateur vers le haut.



Les nouveautés