Youtube Facebook Twitter EN DIRECT 725 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Clavier ROCCAT Suora FX

Article
Rédigé par
Publié le 21 Septembre 2017
Page: 3/5



En ce qui concerne le soft d’exploitation du Suora, nous retrouvons comme toujours maintenant Swarm. Répétons encore une fois que Roccat a réussi à proposer un soft très complet mais aussi, et c’est bien le plus important, facile d’accès. Swarm est simple, pas particulièrement complexe. En outre, il joue la même carte que les autres : un seul et unique logiciel pour tous les périphériques. Il mâche le travail de l’utilisateur, il propose toutes les mises à jour nécessaire à la connexion.

De fait, tout s’organise autour d’une fenêtre, sur le bas de laquelle sont placés les profils. Il sera même possible d’attribuer à chacun une image. Dans le prolongement, Roccat a placé le Profile Manager qui réunit toutes les options classiques : créer, sauvegarder, importer etc. Nous avons aussi le Macro Manager qui, comme son nom l’indique de suite, n’est autre que l’enregistreur de macros. Comme à son habitude, Roccat nous propose une bibliothèque déjà fournie qui comprend une bonne partie des jeux les plus courants. Il sera, bien évidemment, possible d’en créer d’autres, de manière quasi-illimitée. Les options disponibles dans l’enregistreur sont suffisantes et habituelles : boucle 1 à 255 fois, respect des tems de saisie ou délai manuel.

Ensuite, la première partie de la fenêtre dispose de la fameuse épingle de Roccat, elle permet de regrouper les options que l’utilisateur considère comme essentielles ou courantes. L’idée est de les retrouver facilement, sans avoir à aller chercher dans les onglets suivants. Vient ensuite Settings qui comprend le Sound Feedback, option totalement inutile mais amusante quelques minutes : à la frappe, le clavier « émet » un bruit de machine à taper…C’est là aussi que l’utilisateur pourra venir modifier le temps de réponse des touches, la vitesse de répétition des frappes. Le reset de tous les réglages est aussi présent. Le Key Assignement qui suit n’est autre que l’assignation des touches, rappelons que, comme le Suora « normal », les macros sont réservées qu’aux touches doublées de ce marquage : celle du pavé Ins. C’est un peu restrictif. Enfin, le Key Illumination est la partie qui gère toute la beauté lumineuse du clavier. Nous retrouvons un certain nombre de comportements : respiration, arc-en-ciel, vague, permanent, serpent… 11 au total. Le Custom Mode disponible permet de gérer le rétroéclairage par zones. Chaque touche pourra être paramétrée sur ce point de manière indépendante. C’est classique et joli…pour ceux qui aiment. Force est de constater que d’un point de vue esthétique, l’ensemble rend bien même si cela reste profondément inutile.





Au final, le Suora FX est bien secondé, même si certaines limites se font jour. Elles restent cependant liées au clavier et pas à Swarm.



Les nouveautés