Youtube Facebook Twitter EN DIRECT 1153 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Ensemble clavier / souris Cooler Master MasterSet MS120

Article
Rédigé par
Publié le 09 Février 2018
Page: 2/4

A la sortie de la boîte, force est de constater que la finition est plus que correcte. Cela dit, si le clavier met en avant un look tout à fait sympathique de par la présence d’un châssis dont les bords sont fins, il n’en reste pas moins que le plastique rugueux dessert un peu l’aspect. Par conséquent, au regard de certains autres, il fait un peu cheap…surtout posé à côté du Masterkey PBT. La souris souffre un peu du même défaut, là aussi, cela dit, les finitions ne peuvent pas être prises en défaut. Au final, excepté ce côté plastique très présent, l’ensemble est tout à fait acceptable.

C’est du côté du clavier que nous allons trouver les plus grandes différences par rapport à la production Cooler Master. En effet, le test de la MM 520 paru dans les semaines précédentes vous apportera l’essentiel des informations sur la souris du set dont la coque est identique. De fait, concernant le clavier, nous sommes face à un modèle doté de touches au profil haut. Si les bords sont fins puisqu’ils ne dépassent quasiment pas du rebord des keycaps, et que, fondamentalement, c’est sur ce point que se joue la part du design, le reste est plus classique. En effet, du côté des marquages des keycpas, c’est assez classique. Evidemment, les touches Windows sont badgées au nom de la marque. Un liséré habille la barre Espace. Ce sont les seuls aspects esthétiques sur les marquages. Du côté des touches de fonction, nous retrouvons un doublage quasi-intégral. Ainsi, de F1 à F7, nous avons la gestion du rétroéclairage. F8 est laissée seule, puis de F9 à F12, nous découvrons respectivement : réglage du temps de réponse des touches 1x, 8x, blocage des toutes les touches et blocage de la touche Windows. Les commandes multimédias sont rapatriées sur l’ensemble Ins. Nous y avons les traditionnels lecture/pause, morceau suivant, volume plus et volume moins, stop et morceau suivant. Le pavé numérique est surmonté des diodes d’informations dont une prévue pour le blocage dit gamer. Au final, nous avons là un clavier tout à fait dans les clous au niveau design.

La souris du set reprend, ni plus, ni moins, les traits de la MM 520. Nous avons donc là une coque courte, prévue initialement pour une prise en main de type claw grip, et avec un peu d’extension finger grip. Par conséquent, la coque chute abruptement et, sur le haut de la courbure, nous retrouvons le sigle Cooler Master avec un lignage translucide. Ce dernier permettra de laisser passer les jolies couleurs du RGB. Les deux clics sont physiquement séparés de la coque, ils sont légèrement tuilés. Entre les deux, le long de la fente, nous retrouvons un bouton rectangulaire et fin. Sur l’avant, se place la molette recouverte d’un bandeau caoutchouté et cranté. La partie latérale droite porte la plateforme sur laquelle viendront se reposer ou s’insérer l’annulaire et l’auriculaire. Un pavé de caoutchouc antidérapant vient recouvrir la partie plane. Sur la gauche, nous avons un léger évidemment qui permettra d’y placer le pouce. Le long de l’arête, deux boutons viendront aider le pouce dans les jeux. Sous la souris, trois patins prennent en charge la glisse. Enfin, sur la face avant, la souris reçoit le départ du câble, caoutchouté. Au final, nous avons une reprise quasi intégrale de la MM 520, excepté sur le plan technique.

Justement sur le plan technique, le clavier opte pour des switches que l’on peut qualifier de semi-mécaniques. En résumé, ils ressemblent peu ou prou à des switches mécaniques. Si ce n’est que le contacteur reste proche d’une membrane. Les plongeurs et les chambres, toutefois, sont très similaires à ce que l’on trouve sur un vrai clavier mécanique. Cooler Master y a même implanté un clic tactile et audible. Cooler Master annonce 50 millions de clics. Pour le reste, il embarque une puce mémoire de 32 Ko. L’Anti-ghosting s’établit sur 26 touches simultanément. Le rétroéclairage se pilotera directement au clavier.

La souris, quant à elle, opte pour un capteur optique Avago. Ce dernier propose quatre niveaux : 500, 750, 1500 et 3500 DPI. Les switches sont des Omron garantis 10 millions de clics. Elle dispose de trois zones de couleur, en couleur statique et/ou pulsations. Elle est pesée à 105 grammes pour les dimensions suivantes : 18 X 78 X 39 mm. Nous ne passerons pas par un chapitre spécifique pilote ou soft puisque l’intégralité du set se commande manuellement.



Les nouveautés