Youtube Facebook Twitter EN DIRECT 1803 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test boitier Fractal Design Meshify C Mini

Article
Le même, mais en plus petit.
Rédigé par
Publié le 28 Février 2018
Page: 3/6

Pour ouvrir le boitier, il faut retirer les vis à mains des panneaux latéraux, quatre exemplaires pour le panneau en verre trempé et deux sur la droite.

Tout d'abord, sachez que les pourtours du boitier, où viennent se loger les portes, sont isolés avec de la mousse. Pour le châssis, on le connait, c'est le même que celui du Meshify C, juste en un peu plus petit. Ainsi on a : une finition noire, du câble management, des caches en caoutchouc, une alimentation qui se place dans le bas, une cage HDD à 270 °, une platine arrière SSD de trois emplacements, d'un cache alimentation/HDD ou encore une filtration complète.

A l'avant, nous avons uniquement des emplacements pour des ventilateurs, en 3 x 120 mm ou 2 x 140 mm. Le tout est compatible avec un radiateur de watercooling en 280 mm maximum. On peut directement passer dans le bas, ou nous avons le cache alimentation et cage HDD. Ce cache propose une partie amovible à l'avant pour pouvoir installer des grands radiateurs de watercooling. Sachez que la cage HDD est déplaçable ou totalement démontable.

La partie arrière gauche est complète avec : L'emplacement de l'alimentation, 5 slots d'extension au montage par vis à main, une grille en 120 mm avec son ventilateur et l'emplacement I/O Shield de la plaque de la CM. Dans le haut nous avons les différentes grilles filtrées et qui sont compatibles 2 x 120/140 mm max, et watercooling en 240 mm.

Maintenant le montage, avec les composants suivants :

  • Processeur: Intel Core i5-6500
  • Ventirad: Intel Stock
  • Carte mère: Gigabyte B250M-DS3
  • Mémoire: G.Skill 2 x 4 Go DDR4
  • Carte graphique: MSI GTX 1050 Ti
  • Alimentation: Silent Pro M2 620 watts
  • 1 SSD


Les nouveautés