EN DIRECT 1053 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Clavier Fnatic miniSTREAK

Article
Rédigé par
Publié le 05 Septembre 2018
Page: 2/5

Le miniSTREAK est, comme son nom l’indique, un clavier format compact, tenkeyless donc, avec un layout ISO FR. Les touches sont au profil haut. Le marquage des dites touches est classique, quoiqu’assez épais. Autre touche esthétique de la part de Fnatic : le sigle de la marque sur la barre Espace. Ensuite, la ligne des touches de fonction profite d’un marquage sur la face avant des keycaps, nouvel aspect esthétique bienvenue qui louche du côté des sets de touches personnalisées. Une bonne chose, d’autant que c’est assez rare, pour ne pas dire excessivement rare chez un constructeur « généraliste ». Elles portent donc les marquages « additionnels » sur la partie supérieure et les classiques sur la tranche. Nous retrouvons les différents profils de F1 à F4, une gestion partielle du rétroéclairage sur F5 et F6. Les commandes multimédias sont placées de F7 à F12 avec une petite infidélité sur F9 qui reçoit l’explorateur Windows. Les diodes d’informations sont rapatriées entre le pavé des flèches et celui Insr. En effet, la place traditionnelle est prise par trois boutons carrés. Le premier permet de couper le micro, le deuxième de désactiver la touche Windows (mode jeu) et enfin le troisième de couper le volume. Les tranches du clavier arrondies présentent toutes un marquage soit au nom de la marque ou du clavier. Une exception toutefois : la tranche supérieure accueille un logo détachable aimanté, cachant une série de leds. Il sera donc possible de customiser ce petit artifice esthétique sur le site. Sous le clavier, nous trouvons deux fins et longs patins en caoutchouc sur la partie avant, deux sur l’arrière accompagnées de deux pattes de surélévation caoutchoutés. Un logement permettra de connecter le clavier sur un USB-C, un canal accueille le câble. Le repose-poignet est en deux parties : un socle en métal « ondulé » et le repose-poignet à proprement parler avec un habillage skaï perforé. La fixation du socle au clavier passe par des pattes en plastique, assez fragiles.

Du côté technique, le Mini-Streak est donc un clavier TKL équipé de switches mécaniques MX Cherry Silent. Les bons switches du moment donc. Il embarque une puce mémoire de 8 Mo et le polling rate atteint 1000 Hz. En revanche, pas d’indication sur le processeur qui gère à la fois les macros et le rétroéclairage. Les dimensions du clavier sont les suivantes : 360 X 142 X 36 mm pour un poids pesé de 704 grammes. La connexion du clavier s’effectue par un UBS-C. Dans l’absolu, Fanctic indique que le clavier peut être utilisé sans aucun pilote, toutefois un support logiciel est tout de même disponible.

Partagez :