EN DIRECT 2037 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Casque VR Oculus Go

Article
Rédigé par
Publié le 06 Septembre 2018
Page: 3/5

Pour commencer l’utilisation, notons un petit point très agréable : le port des lunettes ; si le Rift ne permettait pas l’utilisation de grosses lunettes, son petit frère, le GO, laisse passer les plus grosses montures. Et grâce à ce séparateur, vous n’avez plus cet effet de pression qui venait faire mal au nez. Enfin, pour ce qui est du port de casque audio, encore une fois le confort est là, les sangles ne gênent pas et le jugement du réel confort viendra uniquement en fonction de votre propre matériel.

Une fois posé sur le nez, nous avons un petit jour en bas, comme sur le Rift ; fort dommage, même si ce défaut est vite oublié une fois en jeu. Aucun réglage n’est nécessaire pour les lentilles, l’image est nette dès le début. Le casque est confortable et le choix du tissu se fait ressentir : nous avons moins chaud que dans le Rift. Une fois allumé, nous synchronisons notre casque à l’application via le Bluetooth, nous pouvons ainsi le connecter au WiFi local et donc l’utiliser sans smartphone. Si le casque est compatible Android et iOS, nous regrettons son absence de Windows Store, que ce soit pour les utilisateurs de Windows Phone que pour les non possesseurs de smartphone, cela aura pu être géré via notre ordinateur.

Si nous pouvons gérer le casque directement sur la tête, il est aussi possible de le gérer via l’application, et vous pourrez donc installer des jeux et modifier les différents paramètres.

L’interface est beaucoup plus soft que le Rift : un fond gris et de grands panneaux noirs s’affichent devant nos yeux. La navigation est intuitive. On pointe en bougeant la main, on scrolle avec le pavé tactile, on valide avec le trigger. C’est assurément simple. Cependant, l’absence de capteur sur le bureau nous enlève pas mal d’options ; si tout fonctionne en fonction des mouvements de la tête, se baisser ou s’avancer ne fera rien, l’écran restera fixe devant vous. On ne pourra s’approcher des choses ou les éviter qu’à l’aide de mouvement à la manette.

Pour le reste, nous avons le droit à une meilleure dalle, et ça se voit, les pixels sont plus fins, mais restent tout de même visibles. Nous avons toujours ce halo qui apparait lors d’écriture blanche sur fond noir. Cependant? la colorimétrie semble meilleure sur les GO ; même si les noirs sont moins sombres, les couleurs paraissent plus riches.