EN DIRECT 2168 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Clavier CHERRY KC 6000 Slim

Article
Rédigé par
Publié le 11 Septembre 2018
Page: 2/4

Le clavier est un modèle de simplicité. Il opte pour du plastique noir granuleux. C’est de manière général plutôt basique là aussi, toutefois, il est de bonne qualité et uniforme dans la teinte. Notons que pour un clavier basique (il est fort probable que le terme revienne encore), il propose à la fois une très bonne finition et étonnamment un poids appréciable laissant augurer d’une bonne qualité. Toujours sur le plan de la finition, l’insertion des touches, il est de type chicklet, est remarquable, alignement et précision sont donc au rendez-vous.

La description sera rapide car répétons le KC 6000 est simple, très simple. Le clavier possède des bords fins avec des arêtes plates. Il s’agit, en outre, d’un modèle aux touches chicklet. Ce qui n’était pas le cas de son petit frère le KC 3000, tenkeyless pour ce dernier. Ici, il est au format complet, avec touches low-profil donc. Il ne présente rien de particulier sur le lettrage qui est fin et simplement peint. Dans le jargon des spécialistes, pad printing donc. Les touches de fonction ne sont pas doublées de fonctionnalités supplémentaires. Quelques touches spécifiques apparaissent au-dessus du pavé numérique notamment : quatre touches qui permettront de gérer pour les unes le volume plus/moins/coupé et l’ouverture de la calculatrice pour l’autre. Mais deux autres se place au bout de la ligne des touches de fonction : un raccourci pour le navigateur et l’autre pour le blocage de la touche Windows. Enfin, entre le pavé des flèches et celui Ins, nous avons un autocollant type laser-cut au nom de la marque avec le logo. Petite touche de finition, il est inséré dans un logement à la découpe prévue. Sous le clavier, nous ne trouvons que quatre patins de caoutchouc sur l’avant, autant sur l’arrière. Ils sont accompagnés de quelques pans biais, travaillés en plastique aspect laqué. Pour 39 euros, nous sommes face à un clavier propre et bien traité pour le prix. Il existe d’ailleurs en version Silver et n’est donc pas sans rappelé le Strait que nous avions testé il y a fort longtemps, clavier Apple like mais au coût nettement moindre.

Sur le plan technique, le KC 6000 slim, même si le prix est assez doux, s’équipe de switches de la marque, les SX. Cela devrait permettre d’obtenir un toucher sympathique. Le KC 6000 intègre une plaque d’acier en son sein afin de renforcer la rigidité et par conséquent la tenue dans le temps. Il n’accueille pas réellement de rétroéclairage, c’est relativement prévisible. Toutefois, de façon à informer un peu tout de même, trois touches en bénéficient : Caps Lock, Num et Scroll. Pour le reste, il met en avant les dimensions suivantes : 440 X 130 X 15 mm (ce qui confirme la finesse) pour un poids pesé de 657 grammes. Il ne propose pas de support logiciel.