EN DIRECT 969 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test souris Mad Catz R.A.T. 4 +

Article
Rédigé par
Publié le 19 Juin 2019
Page: 3/5

Mad Catz propose un soft spécifique à la R.A.T 4 +, le fabricant semble avoir effectivement fait le distinguo entre ses différentes souris au niveau du pilote. Il s’articule autour d’une fenêtre blanche et noire qui s’ouvre sur Programmation. La gestion des profils s’effectue après un clic sur les trois liserés placés en bas à gauche. Il sera possible d’importer et de créer autant de profils que nécessaire, mais aussi de les renommer, de les supprimer et de les lier à un programme en particulier.

C’est sur Programmation donc et une fois le profil sélectionné que l’utilisateur pourra déplacer les icônes sur les emplacements libres. Ces derniers sont liés aux boutons de la souris présentée. 7 emplacements sont disponibles. Parmi les icônes, nous retrouvons des commandes classiques telles que copier, coller mais aussi des commandes multimédias. Sont présents aussi des lancements d’application. Une série d’onglets placés à la suite propose des clés, plutôt liés au clavier. Sur Favoris, l’utilisateur pourra placer les commandes qu’il utilise le plus. Enfin Personnalisée n’est autre que la partie d’enregistrement et de gestion des macros. A chaque création, une nouvelle icône au nom de son choix apparaît dans le bandeau noir inférieur.

Sur Paramètres, l’utilisateur choisit au sein de deux menus déroulants : réglages profilés/réglages communs. Avec Réglages communs, l’utilisateur peut choisir de régler le lift-off. Sur les réglages profilés, avec réponse de la souris, l’utilisateur peut affiner la résolution du capteur sur quatre niveaux. Elle court de 50 à 7200 DPI par pas de 50. C’est aussi ici qu’il sera possible de modifier les boutons relatifs à l’augmentation/diminution des DPI, la résolution du bouton AIM, le polling rate et l’angle snapping. Ce n’est pas le plus simple d’utilisation car il faut naviguer entre les différents menus déroulants.

Sur Caméléon, la R.A.T 4 + se parera de jolies couleurs. L’intensité est modifiable, par l’intermédiaire d’un curseur. Trois comportements sont présentés : respiration, réactif et clignotant. Le dernier onglet, très succinct, permet de se rendre directement sur le site du fabricant ou de remplir un formulaire de contact. Sobre, le logiciel est relativement complet. Toutefois, le mélange icônes et menus déroulants n’est pas des plus intuitifs. Rien de bien compliqué mais une ergonomie quelque peu déroutante qui, une fois intégrée, ne pose plus problème.

Partagez :