EN DIRECT 1331 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test casque Razer Kraken V2, en vert et contre tous

Article
Rédigé par
Publié le 02 Décembre 2019
Page: 2/4

Le casque met en avant une couleur particulièrement visible. Même si le casque est plutôt porté vers le plastique, pour autant, la finition est très bonne. En effet, il n’y a pas d’ébavurage imparfait, ni même d’ajustement imprécis. Seul le skaï, assez fin, tempère l’avis très positif concernant la finition. Cela dit, au final, ce n’est pas grand-chose et c’est plus du côté de la couleur que le casque peinera à séduire. Heureusement, Razer fait bien les choses : il existe aussi avec des couleurs plus sobres et classiques, noir, noir/bleu, rose (super esthétique…mais cela n’engage que nous) et un classique blanc assez classe.

L’arceau est assez large, pour ne pas dire très large. Il s’habille de skaï vert sur l’extérieur marqué au nom de Razer. L’intérieur est traité en tissu maillé, avec une épaisseur de mousse moyenne. La pièce qui accueille les bandes de réglage est métallique et d’un seul tenant. Cela permet au Kraken de proposer des crans très francs, puisque la réglette est elle-même en métal, et surtout aucun jeu. Cela respire indéniablement la solidité. La réglette se poursuit, là aussi en une seule pièce, pour devenir le support circulaire de l’oreillette. La platine des écouteurs est composée d’une rondelle pleine en plastique portant le badge de la marque. Celle-ci est entouré de mesh noir. Une coupelle de plastique va en s’élargissant vers les mousses recouvertes de deux types de matériau. Le pourtour opte pour du skaï et la face interne pour une peau de pêche synthétique. Les mousses profitent d’une couche en gel que Razer nous présente comme efficace contre la chaleur, d’où la présence de cette peau. Une toile acoustique verte recouvre la grille de protection du HP. Enfin l’écouteur gauche, le Kraken intègre une perche de micro souple et rétractable et le câble tressé qui se termine par un 3,5 mm manchonné à l’équerre.

Sur le plan technique, le Kraken nouvelle version est toujours un casque circum-aural de conception fermée, il embarque des HP de 50 mm. Il couvre un spectre courant de 12 à 28000 Hz, c’est assez large. L’impédance est de 32 Ohms et la sensibilité de 109 dB. Il devrait passer facilement sur les sources nomades. Il est pesé à 341 grammes avec le câble. Pas de pilote puisqu’il est intégralement analogique.

Partagez :