EN DIRECT 2596 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test Alxum Smart Charging et Smart Dock

Article
Rédigé par
Publié le 17 Mars 2020
Page: 3/4

Du côté du packaging, avec ce produit, il n’y a pas de différences. Les codes couleurs sont identiques. Là aussi, Alxum indique dans des encarts oranges les principaux points techniques du dock. C’est tout aussi rapide qu’avec le chargeur multiple, nous sommes face à un produit simple.

Une fois l’ensemble ouvert, le bundle est semblable à celui de son compère : câble d’alimentation et adaptateur secteur, mais aussi câble USB-C vers USB-C. Nous retrouvons aussi les fascicules utilisateur et garanties.

Le dock est une boîte noire dont la finition est correcte, mais elle n’enflammera pas les foules. Il fait, en effet, très largement appel à du plastique noir de qualité moyenne. Seul le bord de la partie supérieure opte pour un aspect laqué, mais cela se cantonne à quelques millimètres. Pour ce qui est de la face avant, elle se pare d’un gros bouton rond ainsi que du rappe de la marque : Alxum. Les deux parties latérales ne portent rien, c’est sur l’arrière que nous avons le panneau de connexion : alimentation, USB-C et bouton de mise en route. Sur la face supérieure, nous avons deux fentes nommées A et B. Elles sont accompagnées d’une série de diodes dont l’objet est d’informer en cas de clonage.

En ce qui concerne l’utilisation, elle est évidemment particulièrement simple : avec le hot-swap, on met le disque dur de son choix et il est détecté exactement comme une clé USB. Il est donc aisé et rapide d’intervertir les disques en fonction de ce dont on a besoin. Pour le coup, c’est un outil pratique d’un point de vue professionnel mais aussi personnel. En effet, le NAS est certainement la solution la plus sûre mais aussi plus complexe à mettre en œuvre pour le profane. Ici, il suffit d’affecter des disques durs aux photos, sauvegardes des dossiers du boulot etc. Cela demande évidemment un peu plus d’organisation qu’avec le NAS, mais c’est aussi à portée de main sur le bureau. Au niveau des débits, nous l’avons utilisé avec un SSD Ionik de 480 Go SATA 6 sur l’USB-C 3.0. Les débits sont à la hauteur de ce que l’on pouvait attendre avec ce SSD. Il n’y a pas de ralentissement, c’est tout bon. Du côté du clonage, c’est un peu plus perfectible. En effet, nous avons tenté de cloner un disque dur 2,5 pouces de 1 To dont l’occupation n’était que de 80 Go sur un SSD de 240 Go : OS et ficher. Dans ce cas, c’est simple, rien ne se lance, ce qui est somme toute assez normale. Il faut pour cela passer par des logiciels plus complets. Le dock n’est donc pas en capacité de gérer cette situation. Et malheureusement d’ailleurs, aucune situation puisqu’il ne nous aura jamais permis de cloner quoique ce soit. Nous l’avons essayé avec des SSD (Crucial, Ionik, Kingston etc) et des HDD divers et variés. En revanche, du côté des copier-coller de l’un à l’autre, nous n’avons eu aucun problème. C’est même assez rapide et honnêtement, on prend vite le pli de changer de disque en hot swap. Du coup, il aura tout de même perdu une partie de ses fonctionnalités, c’est dommage. Pour autant, le fait de ne pas entasser les disques dans son PC reste une bonne idée : moins de consommation au quotidien, moins de chaleur aussi et peut-être une usure moindre, même si le nombre d’allumages/extinctions peut amener à relativiser ce point.

Partagez :
Marque : ALXUM