EN DIRECT 3646 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test watercooling AIO SilverStone IceGem 240P, un look unique

Article
Rédigé par
Publié le 12 Novembre 2020
Page: 4/5


Les tests sont réalisés avec un processeur AMD Ryzen 7 2700X installé sur une carte mère ASUS TUF Gaming B550M-PLUS (WI-FI). Le processeur est verrouillé à 3700 MHz sur tous ses coeurs avec un Vcore à 1.05 V dans un premier temps, puis on passe à 4000 MHz / 1.25 V et enfin 4150 MHz / 1.35 V.

Les températures sont récupérés avec HWiNFO, tandis que le processeur est mis en charge avec RealBench pendant trente minutes. Enfin, la mesure des nuisances sonores est prise à 12 cm derrière le radiateur dans une pièce mesurée à 29.6 dB(A).

Les produits avec un astérisque ont été testés avec de la pâte thermique Noctua NT-H1.

La première série de tests, sans overclocking, n'était pas encourageante. Avec deux ventilateurs qui tournent vite, nous pensions que le SilverStone se placerait mieux. Néanmoins, cela confirme qu'il n'y a pas besoin d'un monstre pour profiter du processeur sans se prendre la tête.

En revanche, tout change une fois un petit overclocking appliqué, avec une remontée absolument dingue. Ce nouvel IceGem 240P frappe fort et vient se placer devant le SR24, pourtant très performant. Serait-ce l'effet radiateur épais ? Quoiqu'il en soit, la tendance s'inverse une fois le processeur bien poussé, et le SilverStone recule un peu. Pas de quoi en faire un mauvais choix, loin de là, puisque les performances restent très bonnes et qu'il peut devenir une nouvelle référence pour ceux qui veulent un éclairage RGB et un look différents. Mais cela ne se fait pas sans sacrifice, et les oreilles bourdonneront un peu en fin de journée si le boitier est ouvert.

Partagez :
Marque : Silverstone