EN DIRECT 3573 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test souris gamer Cooler Master MM720 : aussi légère qu'une plume

Article
Publié le 13 Novembre 2020
Page: 2/5


Au premier regard, cette MM720 attire l'œil, sa coque perforée et son corps très typé la rendent particulièrement reconnaissable, reprenant la forme de la Spawn avec un large support côté droit pour reposer l'annulaire, et un côté gauche qui est lui légèrement concave, afin d'accueillir le pouce, qui vient idéalement se loger sous les deux boutons de raccourcis, en plastique brillant. La forme rebondie et le placement de ceux-ci les rendent parfaitement accessibles et différentiables.

A côté de cela, la souris demeure néanmoins sobre, les seuls autres boutons présents étant les deux touches de clic, indépendantes l'une de l'autre et de la structure, selon le constructeur conçues de façon innovante afin d'éviter de prendre du jeu avec le temps. Entre celles-ci, la molette crantée et intégralement éclairée par le RGB offre une rotation assez rapide avec peu de résistance, et est encadrée dans un insert en plastique rigide dans un but de stabilité et éviter d'éventuels miss-clics. L'unique dernier bouton, de réglage dpi, se trouve quant à lui sous la souris. Tout ceci en fait une souris plutôt basse, mais large, avec des dimensions de 105.42 x 76.52 x 37.35 mm.

La structure de la coque est perforée, au format "ruche d'abeille" dans un but de gain de poids et de confort accru lors de longues sessions limitant les effets de transpiration. Avec seulement 49 grammes à la pesée, elle est à ce jour parmi les plus légères disponibles actuellement en gaming. Toujours dans l'idée de limiter le poids de l'ensemble, le câble a également bénéficié d'une attention particulière, ce dernier particulièrement souple et en tissu représente un poids négligeable et se laisse oublier. Pour assurer la glisse de ce poids plume, Cooler Master n'a pourtant pas fait dans la demi-mesure, et sous la souris on retrouve sur l'avant un massif pad en PTFE blanc qui prend un bon quart de la souris, et un second sur le bas un peu plus réduit, le tout assisté par un petit cerclage autour du capteur, toujours en PFTE pour s'affranchir des éventuels derniers points de friction.

Pour l'aspect technique, le clic est assuré par des microswitches optiques qui offrent un temps de debounce annoncé à 0.2 ms versus 4 à 6 ms pour du Omron, et une durée de vie annoncée à plus de 70 millions de clics. De son côté, le capteur monté est lui un PMW3389 déjà éprouvé sur la MM710, à 16000 dpi réglable sur sept niveaux pour 50 G d'accélération et un tracking à 400 ips, le tout sous un polling rate à 1000 Hz. Enfin, le RGB est pour sa part également présent, réglable sur deux zones, une pour la molette et une seconde qui illuminera le logo et par extension l'intérieur de la souris, réglables via un raccourci de touches ou le soft maison que nous allons maintenant voir.

Partagez :
Marque : Cooler Master