EN DIRECT en ligne connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test boitier Zalman GS1000

Article
Un grand tour en Aluminium
Rédigé par
Publié le 01 October 2008
Page: 3/6


Découvrons les entrailles du GS 1000 en retirant la porte qui repose sur une fine bande de mousse.



Première chose, la place ne manque pas et on remarque immédiatement que le boitier dispose de nombreux passages pour l'organisation des câbles. Le châssis est, lui, bien différent des autres que l'on connait, en raison de cette barre qui traverse le boitier en bas au niveau de l'emplacement de l'alimentation, mais aussi parce que les paniers pour les HDD de sont pas visibles.

Sur la droite, on trouve d'abord les 4 baies 5.25", dont deux incorporent des adaptateurs 5.25" vers 3.5" pouces. Encore une fois, de nombreuses vis à mains sont présentes, et là encore, il sera impossible de les perdre. Elles permettent la fixation des adaptateurs 5.25 vers 3.5 pouces mais aussi des lecteurs optiques. En dessous se trouve la première zone qui accueille des disques durs et on peut observer 3 des paniers. Sous cette première zone se trouve la seconde, qui , elle, est cachée par une plaque électronique qui est présente pour assurer la fonction Hot Swap des disques durs SATA. Ce PCB dispose de 3 prises SATA et de 2 connecteurs Molex afin de relier les disques à la carte mère, mais aussi de les alimenter. Ceci dans le but de nous faciliter la vie. On remarque également les câbles des prises additionnelles qui offrent une bonne longueur et qui seront compatibles avec toutes les cartes mères.

Sur la gauche, on aperçoit les 2 passe-cloisons, le ventilateur de 120 mm, l'emplacement pour les ports de la carte mère, les 7 slots d'extension avec leurs vis à main, une petite grille d'aération et enfin l'emplacement de l'alimentation et cette platine largement aérée qui traverse le boitier dans le but de le rigidifier.



Dans la partie supérieure nous avons le deuxième ventilateur de 120 mm et un emplacement additionnel pour un autre 120 mm. Les grilles sont, là aussi, percées de larges trous carrés. Il est par contre dommage qu'il n'y ait pas plus d'espace à ce niveau là, car il sera impossible de placer un radiateur de watercooling et d’exploiter en même temps les passe-cloisons.

Dans la partie basse, il y a donc l'emplacement de l'alimentation. Celui-ci est légèrement surélevé et équipé de 2 roulettes en plastique blanc dont le but est de faciliter l'installation de l'alimentation. Dans cette même partie, 2 emplacements pour des ventilateurs de 120 mm sont ajoutés, un premier sous l'alimentation d'où la surélévation, et le second au centre.

Enfin, voilà en détail la plaque pour le Hot Swap SATA, avec ses 3 connecteurs Sata et ses prises molex pour l'alimentation des disques. Une fonctionnalité très intéressante, surtout pour ceux qui ont quelques disques durs entreposés sur le bureau, et qui permet de les brancher à la volée après une installation rapide dans un des paniers.

A première vue, ce châssis est intéressant et propose de bonnes choses, comme un montage uniquement à l'aide de vis à main, le Hot Swap pour 3 disques, les nombreux passages pour les disques durs. Par contre on s'interroge encore sur l’absence d'un ventilateur à l'avant pour les disques durs.

Avant de passer au montage, voilà la configuration que nous avons placée dans le GS1000.

Processeur: Intel QX 6700 @ 3.2 GHz 1.45 volt
Ventirad: Zalman 9500
Carte mère: eVGA 680i SLI
2 x 1024 Mo de DDR2 800 Corsair XMS
Carte graphique: 2 x 8800 GT Twintech "Zalmamisées" en SLI
Alimentation: Be Quiet Dark Power Pro 650 watts
2 Disques durs de 320 Go en Raid 0
Graveur DVD-ROM

Partagez :
Marque : ZALMAN
Chercher Test boitier Zalman GS1000 sur :
Rechercher « Test boitier Zalman GS1000 » sur LDLC  Rechercher « Test boitier Zalman GS1000 » sur Amazon  Rechercher « Test boitier Zalman GS1000 » sur Matériel.net  Rechercher « Test boitier Zalman GS1000 » sur Top achat